pharmacie

En Algérie, il existe deux façons pour un pharmacien d’avoir un agrément : Soit il est le fils d’un général, soit son père est général. Face à ce terrible dilemme, le ministère de la santé, une fois n’est pas coutume, a décidé de voir la réalité en face et d’agir raisonnablement.

Une seule condition, avoir un père général !

Dans une note ministérielle rapportée par l’APS, Mokhtar Hazebellaoui, a fixé la seule et unique condition permettant aux nouveaux pharmaciens d’obtenir un agrément afin de pouvoir exercer leur noble métier. « Les pharmaciens chômeurs ou exerçant dans un autre domaine doivent prouver leur lien de parenté direct avec un général dans l’armée algérienne pour se faire octroyer le fameux agrément » précise le communiqué. Nonobstant, le ministère laisse la liberté aux nouveaux diplômés d’être les enfants d’un père général biologique ou adoptif. Le grade de général doit figurer sur la demande d’octroi de l’agrément pour ouvrir une pharmacie. Le ministère de la santé précise que sur le nombre astronomique de généraux dans le pays, plus de 60 % d’entre eux n’ont pas d’enfants pharmaciens : « Et le gâchis est là, tous ces généraux bloquent des agréments pour rien. Ils partiront bientôt en retraite sans que personne n’ait bénéficié de leurs passe-droits. Ce qui a amené le ministère de trancher sur la possibilité de délivrer des agréments pour les fils adoptifs des généraux. C’est une mesure purement administrative, mais elle permettra prochainement à des milliers de jeunes pharmaciens issus de familles modestes de jouir de leur droit légitime d’ouvrir une officine » précise A. Salmi, secrétaire général au ministère.

Un site pour trouver le général adoptif

Applaudie par l’ordre des pharmaciens, cette nouvelle procédure de délivrance des agréments, s’appliquera dès demain matin. Un site internet « adoptetongénéral.com » est mis à dispositions des nouveaux diplômés. Chaque général inscrit automatiquement sur le site, peut adopter jusqu’à 5 enfants qui auront alors un certificat de parenté signé par leur nouveau père adoptif. Une fois le lien de parenté établi, le pharmacien déposera son dossier au niveau de la direction de la santé de sa Wilaya, et il bénéficiera de l’agrément dans les 24h qui suivent sa demande » explique un communiqué du ministère.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Urgent: Cheikh Chamseddine fait un AVC, en direct, en essayant de dire « Raouraoua »

La nouvelle vient de tomber ! Le sulfureux prédicateur algérien Chemseddine Bouroubi a…

Un employé de Sonatrach fait un burn out après avoir joué 15 heures d’affilée à Candy Cruch

Un nouveau drame frappe la première entreprise à scandales d’Afrique. Un jeune…

5 choses que vous ignorez sur Mokhtar Hasbellaoui

Mokhtar Hasbellaoui a été nommé ministre de sa propre santé financière et…