Connectez vous

Sports

La FIFA envisage de remplacer un des pays arabes qualifiés par l’Italie

Publié

dans

buffon

Coup de tonnerre, l’Italie n’est peut-être pas définitivement éliminée de la coupe du monde. La FIFA vient de redonner de l’espoir aux coéquipiers de Buffon en annonçant son désir de disqualifier un pays arabe à la faveur des Azzurri. Les Italiens pourront, le cas échéant, participer à la coupe du monde en Russie, compétition dont il n’ont raté aucune édition depuis 1958.

C’est comme une pizza sans sauce tomate

Le président de la FIFA n’a pas caché sa déception après l’élimination de l’Italie hier soir face à la Suède. “Une coupe du monde sans l’Italie, c’est comme une pizza sans sauce tomate, c’est juste pas possible” a-t-il déclaré à chaîne sportive suisse, CH sport. Et de poursuivre pour bien illustrer son propos “c’est comme une partouze sans DSK, une FIFA sans corruption, ou encore pour parler aux arabes un ramadan sans Hamoud”. Mais loin de ravaler sa déception, Gianni Infantino pense déjà à un tour de passe-passe pour permettre à l’Italie, son pays natal, de participer au mondial. “4 pays arabes sont qualifiés, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, le Maroc et la Tunisie… c’est un peu trop à mon goût. Les arabes, quand il y a en a un, ça va… mais quand il y en a beaucoup…” a-t-il regretté. Pour Infantino, les arabes sont surreprésentés et ce d’autant plus qu’ils sortiront tous dès le premier tour. “Sincèrement, disqualifier l’une d’elles, pour permettre aux Italiens de participer ne me semble pas être une mauvaise idée” a-t-il fini par admettre.

Tiré au sort

Une cérémonie d’élimination sera organisée si jamais l’option d’Infantino est retenue par le bureau fédéral. “Nous procéderons en toute transparence à un tirage au sort. La cérémonie sera retransmise à la télévision et le malheureux élu parmi les 4 équipes arabes devra céder sa place à l’Italie” a-t-il prévenu avant de conclure “il vaut mieux sauter un arabe, que de le laisser se faire sauter, c’est mon avis”

 

 

Annonce
6 comments

6 Comments

  1. Ferkous Abdallah

    novembre 14, 2017 à 5:19

    Je ne crois pas tellement aux blagues, mais dans un monde fou tout peut arriver,et si jamais une équipe arabe est écartée, on verra alors si les arabes sont vraiment solidaires.

  2. Sahli Aboubakr

    novembre 16, 2017 à 4:17

    C’est du n’importe quoi !!!
    Pensez-vous que les lecteurs vont digérer ces infirmités ?????????????????

  3. Sahli Aboubakr

    novembre 16, 2017 à 4:17

    Je voulais écrire “INFAMITÉS”

  4. Skander Guarbàa

    novembre 16, 2017 à 11:32

    Qu’est ce que c’est que ces foutaises ?! Arrêtez de publier des articles absolument faux et sans aucune preuve !

    • Sanfarcio

      novembre 20, 2017 à 9:10

      Tout à fait d’accord avec vous ! Si Nazim Baya fait montre d’alacrité, je me demande quand même s’il a toutes ses facultés !

  5. gargotier

    novembre 21, 2017 à 10:14

    vous comprenez qu’il s’agit d’un site satyrique? c’est a dire ou l’information est tournée a la derision? ce n’est pas vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

Madjer “C’est Mamer Djabour qui a combiné le match RFA-Autriche en 82”

Publié

dans

Par

madjer

Hier en conférence de presse, le sélectionneur national s’en est violemment pris au journaliste sportif Maàmer Djebour : “taisez-vous, taisez-vous, vous êtes l’ennemi de l’équipe nationale….Je n’ai aucun respect pour vous “. Le journaliste qui avait posé une question banale au joueur Ryad Mahrez, n’a forcément pas vu l’agression venir. Étonné comme l’ensemble des personnes présentes dans le salle, Djebour a tenté vainement d’avoir des explications sur les raisons de cette violente attaque. Ce n’est que ce matin que Rabah Madjer a accepté de donner des explications sur son comportement hystérique d’hier soir.

L’histoire remonte à Gijon en 82…

Selon Madjer, Djebour et le pire ennemi de l’Algérie. Et pour cause Il serait directement impliqué dans la combine du “match de la honte” opposant l’ex RFA à l’Autriche en 82. Les deux équipes avaient alors honteusement bidouillé le match pour pouvoir se qualifier pour le second tour de la Coupe du monde au détriment de l’Algérie. Une injustice toujours pas digérée par les joueurs de 82, en particulier Rabah Madjer. Ce dernier, avoue avoir mené des enquêtes très poussées afin de dévoiler le nom du salaud qui était derrière la combine. Et il s’agit malheureusement d’un algérien, une taupe, un traître exerçant dans le journalisme sportif répondant au nom de Maàmer Djebbour…

Silence inquiétant de Djebbour

De son coté, le journaliste de la chaîne 3 n’a pas jugé opportun de réagir aux folles accusations du sélectionneur national. Il se mure depuis 24 heures dans un silence inquiétant qui laisse place aux supputations. Contactée par notre rédaction la famille du journaliste a nié toute implication de Maamer Djebbour dans cette affaire. Sur les raisons de son silence, ses proches nous ont rétorqué que conformément aux ordres de Madjer, Maamer s’est tu et qu’il attend que ce dernier l’autorise à reparler de nouveau.

Lire la suite

Sports

Bencheikh : “! رابح ماجر ما كاين والو، سقصو مصطفى يقوللكم “

Publié

dans

Par

bencheikh

L’égo démesuré de Ali Bencheikh a encore frappé. L’inventeur du Foot qui a déjà fustigé toutes les légendes du ballon rond, de Pelé à Maradona en passant par Messi et Ronaldo, vient de descendre son plus proche compagnon de terrain et de télévision, Rabah Madjer, qu’il se permet même de l’appeler ‘Mustapha’ afin de se démarquer des autres hommes inférieurs, comme il explique dans son livre “Mein Kampf vor Ort” (mon combat sur le terrain).

Le chroniqueur de la chaîne El Haddaf ne dit pas que des conneries, il en écrit aussi. C’est le constat fait par les internautes ce matin qui ont vivement réagit au dernier tweet de Bencheikh. Ce dernier, a sévèrement taclé l’ancien ballon d’or africain, l’emblématique Madjer, pressenti pour prendre le règnes de l’équipe nationale :” Mustapha ? Makan walo (c’est un bon à rien) seqsouh yqolkom!” Une réplique souvent utilisée par le meilleur joueur de tous les temps afin d’impliquer Madjer dans ses raisonnements farfelues. Mais cette fois-ci, il l’emploie ironiquement pour abattre son habituel témoin en l’appelant à reconnaître ses faiblesses sous forme d’auto mépris. Une figure de style irrespectueuse et provocatrice qui illustre parfaitement tout son complexe et sa mégalomanie.

Bencheikh entraîneur ?

Bencheikh poussé par sa mégalomanie footbalistique, considérant qu’en dehors lui il n’y a pas de joueur qui vaille, a néanmoins proposé une solution pour sortir l’EN de cette crise sans précédent. Il se propose en toute modestie de s’installer à la barre technique des verts mais sans que ces derniers ne rentrent en compétition : “Une equipe entraînée par Bencheikh est trop originale pour s’abaisser à jouer contre les autres équipes, encore moins en Afrique, continent qui a connu le foot qu’après mon expédition africaine dans les années 70′. Notre équipe nationale se contentera de jouer des matchs à l’entraînement à huis clos et sans l’oeil voyeur des journalistes et techniciens internationaux qui auront à cœur d’espionner mes techniques d’entraînement” déclare-t-il.

Lire la suite