Des images choquantes circulent sur les réseaux sociaux montrants des étudiants algériens entassés par milliers devant campus France pour quitter leur pays. L’université algérienne est en train de se vider de ses propres enfants. Une fuite de cerveaux sans précédent : “il n y a plus personne à l’université ce matin, ils sont tous partis passer leurs TCF pour rejoindre l’Europe. Les profs se sont retrouvés seuls puis ont organisé une partie de Domino pour tuer le temps ” déclare A.Mebarek doyen de l’université d’Alger 1.

Une fuite qui touche tous les cycles scolaires !

Les étudiants et les nouveaux diplômés se disent “déçus” et “démotivés”. Il en va de même pour nos petites têtes crépues.
C’est ainsi que se sont exprimés de nombreux enfants de maternelle qui s’insurgent contre le niveau délabré des études maternelles et les conditions dans lesquelles ils se préparent pour rejoindre le primaire.
Âgés entre 2 et 5 ans, ils sont plus de 100 000 à manifester en ce moment même devant le centre culturel français pour demander l’ouverture du programme Bébés Campus France. Munis de leurs sucettes afin de pouvoir retenir leurs larmes. Pétris de courage et d’innocence, les mômes brandissent des drapeaux de oui oui et des super nanas portant des messages carrément hostiles à l’égard du gouvernement : “On ira étudier en France nanana !! Ni niveau ni harribo !! Vie de caca études de pipi, On est two three viva la vache qui rit”….. Ces enfants rebelles sont catégoriques, ils ne reviendront plus à leurs classes de maternelle et demandent un visas d’études pour l’école primaire. Manil 4 ans, meneur et président de l’association des élèves de maternelle nous donne plus d’explications : ” Nous avons décidé de quitter ce pays qui ne donne aucune chance aux bébés. J’ai 4 ans, 48 mois précisément et je n’ai pas encore de jouets personnels, ni un jeu vidéo. Souvent quand je regarde des comptines à la Tv ou sur YouTube, je ne les termine jamais à cause des coupures d’internet. Je ne sais même pas qui a volé le chat de Madame Michel car la chanson s’est coupée après 2min seulement. C’est une vie de caca et de pipi, excusez les termes, moi et mes copains, nous aspirons à une enfance meilleure. Nous rêvons que notre maîtresse nous embrasse chaque matin avant de commencer le cours. Nous rêvons d’une salle chauffée, d’un mur coloré et d’un directeur souriant. On n’en peut plus, nous préférons aller vivre à 1000 km de nos parents que de végéter dans ces conditions” nous confie-t-il, très ému.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Gaïd Salah “excusez mon absence, je suis en train de naviguer une carte chifa”

Mais où est donc passé Gaïd Salah ? Nous n’en savons rien…

Gaïd Salah va bien, selon le chanteur Cheb Mami

Disparu depuis le 30 septembre à Oran, le Chef d’État major de…

Ibtissem Hamlaoui lance le hashtag #Bring Back Our Gaïd

Comme la gazelle, son repas préféré, le général de corps d’Armée serait…

Tliba entame une grève de la faim : “je ne proteste contre rien, c’est juste pour maigrir un peu”

Où est donc Tliba ? Nul ne le sait. Par contre, tout…