Connectez vous
Application El Manchar

El Manchar

Nouvel an musulman : Florian Philippot exclu du FN parce qu’il voulait essayer la chakhchoukha

philippot chakhchoukha

Monde

Nouvel an musulman : Florian Philippot exclu du FN parce qu’il voulait essayer la chakhchoukha

Florian Philippot a annoncé jeudi 21 septembre sur France 2 qu’il « quittait le FN ». La défection du numéro deux du parti n’a rien d’un départ volontaire même si la direction du FN veut nous faire croire le contraire. En effet, Philipot a été poussé à la sortie par Marine Le Pen après lui avoir fait part de son intention de manger la chakhchoukha, plat algérien par excellence, à l’occasion du nouvel an hégirien.

Déjà dans le collimateur de Marine Le Pen, Florian Philipot a encore fois péché par gourmandise. Tombé sous le charme de la cuisine maghrebine depuis le fameux couscous strasbourgeois, Philipot n’a pas résisté à la tentation de remettre le couvert. Cette fois, en prévoyant manger en cette soirée du jour de l’an musulman une bonne chakhchoukha biskria. Une belle spécialité du patrimoine culinaire algérien: de pâte émiettée, arrosée de sauce rouge à la viande, épicée, de pois chiches, de carottes et de navets. Il n’en fallait pas davantage pour mettre la présidente du FN hors d’elle et de prendre la décision d’excommunier cet agent du wantoutrisme international.

La réaction de l’aile droite du Front national ne s’est pas faite attendre : voilà Florian Philippot accusé d’intervertir l’ordre des harkis. Le bras droit de Marine Le Pen est qualifié « d’infiltré », la chakhchoukha qui plus est le jour de l’an musulman étant une « énième provocation ». D’autres estiment que Philippot est “à deux doigts de se radicaliser”, que ça ne les étonnerait pas si demain on leur annonçait que l’ex vice-président du FN s’est fait explosé dans un attentat kamikaze. Les plus modérés se demandent quelle serait la prochaine étape, “Philippot aux Champs scandant ‘one, two, three. Viva l’Algérie’ avec un drapeau algérien après une victoire des Fennecs” et d’ajouter “remarque avec l’équipe actuelle, ça ne risque pas d’arriver”. Pour rester fidèle à son engagement politique aux relents extrémistes et donner raison à ses détracteurs, il reste plus à Florian Philippot qu’à rejoindre Daech.

Je suis un garçon sans importance collective, juste un individu.

Cliquez pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Monde

En haut