Connectez vous
Application El Manchar

El Manchar

Benghebrit répond à la polémique: “Je dis toujours bismillah avant de couper internet”

benghabrit

Actualités

Benghebrit répond à la polémique: “Je dis toujours bismillah avant de couper internet”

Depuis qu’elle est ministre, pour Benghebrit septembre, c’est la rentrée des clashs.

La ministre de l’éducation et des coupures d’internet est violemment attaquée par la sphère arabisée de son ministère, les observateurs islamiques, les nostalgiques de Benbouzid et les pizzerias qui mettent “لا تنسى بسم الله” dans les murs et sur les frigos Coca-cola.

Benghebrit avait décidé il y a un mois de supprimer des manuels scolaires, El basmala, une formule religieuse notamment utilisée au commencement de chacune des sourates du Coran, devenue sorte de bénédicité musulmane, retrouvé partout et dite par tout le monde ou presque. La polémique est montée très vite, très fort, et la ministre s’est attirée les foudres des personnalités religieuses, des associations et même de certains médias. Certains l’ont même qualifié de athée ou d”ennemie de l’islam” dont le dessein cachée serait d’effacer la religion des esprits de la jeunesse algérienne. La ministre n’a pas subi longtemps et a décidé de réagir ce matin à la radio pour s’expliquer et surtout se défendre: ” Je n’ai rien contre l’islam, ni contre EL basmala, moi même je dis Bismillah souvent, je n’ai jamais oublié de le dire avant chaque coupure d’internet, avant chaque bac. Je l’ai supprimé juste pour des raisons pédagogiques, la plupart de nos enfants se contente de cette formule trop facile, en révisant et oublient le reste” affirme la ministre.

Benghebrit est convaincante dans cette déclaration. Rappelons que couper internet est un besoin physiologique primaire pour la sosie de Justin Bieber. C’est l’équivalent de manger ou respirer pour la plupart d’entre nous, alors, arrêtons de lui faire un faux procès.

Mourra bien qui rira le dernier !

Cliquez pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

En haut