En train de lire
Bac 2017: Benghebrit organise une 3ème session spéciale pour le père de Khaoula

Bac 2017: Benghebrit organise une 3ème session spéciale pour le père de Khaoula

Avatar
benghabrit

L’actualité est devenue tellement drôle et originale que les Algériens n’ont pas besoin d’aller en vacances pour s’amuser!
L’épisode d’hier a été marqué par le mécontentement et l’indignation de la première lauréate du Bac 2017, Khaoula Blaska, 19,21/20. La jeune fille qui préparait ses valises a exigé qu’elle soit accompagné d’un mahram (tout homme qui ne peut jamais se marier avec une femme comme son père, son frère ou son fils). La jeune fille avait choisi son père comme son accompagnateur. Ce dernier, refuse de laisser sa fille voyager seule, malgré ses 18 ans et son 19 au bac, il appelle le ministère de l’éducation à lui offrir le titre de mahram : » Tous les hauts fonctionnaires voyagent avec leurs femmes et leur enfants avec l’argent public, et moi, simple citoyen, on me refuse d’accompagner ma fille mineure et première lauréate du pays, ce pays est injuste » regrette-t-il.
Vivement interpellée, la ministre de l’éducation et des coupures d’internet, Nouria Benghebrit, a réagi via son compte Twitter et a annoncé l’organisation d’une 3ème session spéciale pour le père de Khaoula et tous les parents désirant accompagner leurs enfants lauréats:  » je ne trouve aucun inconvenant que le père de Khaoula accompagne sa fille, mais un voyage gratuit, ça se mérite, il doit repasser le bac et obtenir la mention « mahrem ». Les épreuves se dérouleront entre le 21 et 23, soit un jour avant le départ pour la Turquie. Cette session portera essentiellement sur les cours d’éducation islamique, éducation civique et langues étrangères, bonne chance aux candidats ».
Décidément, on en finit pas avec ce Bac 2017, après deux sessions et plus de deux semaine de coupures d’internet, nous voila, encore menacés par la frustration de la déconnexion violemment imposée par le couple Benghebrit/Feraoun. Selon Nazim Baya, redacteur en chef d’El Manchar: » Nous aussi on mérite d’y aller. On a été privé d’internet pendant toute la durée des deux bac. On a contribué un peu au succès des lauréats. »

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut