Connectez vous
Application El Manchar

El Manchar

Fervent supporter du Real, il refuse d’écrire sur son mur facebook #JeSuisBarcelone

real madrid

Monde

Fervent supporter du Real, il refuse d’écrire sur son mur facebook #JeSuisBarcelone

Le bon sens est la chose la mieux partagée du monde disait Descartes. Il en est peut-être de même pour la connerie. Du moins, parmi les fanatiques qu’il soient religieux, footeux ou autres. Nous en avons la preuve macabre avec l’attentat commis hier à Barcelone pour les premiers. Quant aux seconds, bien qu’ils arrivent à maîtriser leurs envies meurtrières, il n’en demeure pas moins qu’ils peuvent se montrer parfois très cons. L’histoire de ce jeune homme de 33 ans qui a refusé de s’associer au hashtag #JeSuisBarcelone, parce que son club favori est le Real Madrid.

F.M est un fervent supporter du Real Madrid. Un aficionado del Real comme il dit en prenant l’accent espagnol. Il regarde tous les matchs du club madrilène depuis l’âge de 10 ans, il est heureux quand le Real gagne, et il déprime quand le Real perd. Il ne vit que pour son club, “le meilleur du monde” comme il se plait à le définir. “Comme d’autres sont capables de se sacrifier pour leur religion. Moi je peux mourir pour le Real. Ma religion c’est le Real, mon Dieu c’est Zidane, mon prophète est Ronaldo” s’extasie-t-il dans la Peña, le bar des supporters merengues, où nous l’avons rencontré. La rivalité historique entre le FC Barcelone et le Real dépasse le cadre sportif, selon lui. “Je déteste le Barça moi. Je peux pas blairer ses supporters” fait-il observer, avant d’ajouter “mais nous leur avons mis une branlée mercredi au match de la supercoupe. J’étais aux anges”. Le lendemain de cette rencontre, un attentat est perpétré dans la capitale catalane suscitant une vague de solidarité dans toute l’Espagne. Le hashtag #JeSuisBarcelone s’est vite retrouvé dans les Trends Topics. Mais F.M a bien du mal à ressentir de la compassion envers des barcelonais, ses ennemis de toujours. “Attention, je ne cautionne pas l’attentat. Je sais que la majorité des victimes sont des touristes, ça me réjouit pas. Quoique le lendemain de la défaite du Real contre le Barça 5-0 j’aurais aimé voir une voiture débouler sur les catalans en liesse.. Mais écrire #JeSuisBarcelone, ça jamais!! On a le droit d’être contre le terrorisme sans être “barcelone pour autant” conclut-il.

Cliquez pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Monde

En haut