Connectez vous
bannière

Sports

Limogés par leurs clubs respectifs, Ghrib et Hannachi menacent de revenir à la délinquance

Publié

dans

omar-ghrib

En plein mouvance des transferts en Europe, le football algérien connaît pour sa part un ménage estival inédit. Deux têtes qu’on croyait indéboulonnables sont tombées en un mois : D’abord, Omar Ghrib, l’ancien dealer qui a plus fait pour le trafic de stupéfiant que pour le foot, a été expulsé comme on expulse une vulgaire crotte de nez. Omar est sorti par la plus petite porte après avoir été lâché par Sonatrach, son ancien sponsor.

Quant à Mohand Cherif Hannachi, le tyran berbère, ou Bachar le Kabyle, a fait, hier, l’objet d’un retrait de confiance de la part du Conseil d’administration du club. Le dictateur dont la longévité est supérieure à celle d’Omar Bango, a chuté après 25 ans de règne sans partage. Ses dernières années ont été catastrophiques pour le club où la JSK a frôlé la relégation 3 fois sur 4 saisons.

Mais les deux despotes ne comptent pas partir discrètement. En effet, selon nos sources contradictoires Hannachi et Ghrib comptent encore faire parler d’eux en revenant à leurs métiers de prédilection, leur passion : la délinquance. Omar menace l’état de distribuer abondamment ses produits comme la coke le cannabis…etc Hannachi quant à lui envisage de créer un club pour trucage de matchs et corruption des arbitres, il menace également de poursuivre ses activités dans l’importation illégale des voitures françaises.

Finalement, pour des hommes pareils, la meilleure solution serait de les expulser non pas de leurs clubs respectif, mais de la planète pour le bien de l’humanité?

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sports

L’Algérie veut organiser la coupe du monde de Beach Volley pour faire nettoyer ses plages par les supporters japonais

Publié

dans

Par

beach-volley

Pour cette année, c’est mort, vous planterez votre parasol au milieu des bouteilles et des pelures de pastèques, à vos risques et périls vous marcherez sur les débris de verre et les cacas. Mais pour l’année prochaine, les choses vont changer, les autorités algériennes, voulant mettre fin à la catastrophe écologique qui nous entoure ont décidé de faire appel à une main d’œuvre étrangère gratuite, en l’occurrence les supporters et joueurs japonais qui ont ébahi le monde pour avoir nettoyé les gradins et vestiaires lors de la coupe du monde qui se déroule en Russie. L’Algérie a dépêché en urgence son représentant à la Fédération International de Beach Volley, avec un dossier solide de candidature à l’organisation de la prochaine coupe du monde. Notez que les photos des plages de Qaâ Essor et R’mila ont été remplacées par celles des Baléares et des îles Maldives. Ce qui n’a pas été mentionné dans ledit dossier, est que l’équipe japonaise et tous ses supporters seront kidnappés et transportés dans toutes les plages algériennes, le long des 1600 km de côte ; des matchs fictifs seront organisés pour pousser les japonais à tout nettoyer.

Des sources indiscrètes rapportent que la Ministre de l’Environnement entend même organiser des tournois de Pingpong pour qu’ils fassent le tri des déchets sur les tables de jeu.

Lire la suite

Sports

La FIFA demande à l’UEFA de continuer l’organisation du mondial 2018

Publié

dans

Par

euro-2020

Deux équipes sud-américaines ont quitté le mondial russe aujourd’hui. Respectivement éliminés contre la France et la Belgique, l’Uruguay et le Brésil ont éteint tout espoir de voir le sous-continent sud-américain renouer avec un titre mondial perdu depuis 16 ans. Il y aura donc deux demis finales 100% européennes. Un tableau qui a surpris grand monde jusqu’à mettre mal à l’aise la FIFA, organisatrice du tournoi. Contrariée, la plus haute instance du foot vient de jeter l’éponge et décide se retirer en attribuant la fin de la compétition à l’UEFA.

Une question de dignité

Selon Gianni Infantino le mondial s’est soudainement transformé en mini euro ou pire le concours eurovision “Trop c’est trop ! Où est ce putain de monde. France-Belgique, Russie-Croatie c’est plutôt la fête des voisins. Par dignité, nous annonçons notre retrait, l’UEFA maintenant peut se démerder seule. On se retire, on n’a rien à faire ici. On ne va pas organiser un tournoi dont le vainqueur peut être la Belgique ou la Russie. Ce mondial devient du grand n’importe quoi ” conclut-il.

Lire la suite