Connectez vous
Application El Manchar

El Manchar

Ouyahia récidive : « la migration subsaharienne est à l’origine de la canicule actuelle en Algérie »

ouyahia

Actualités

Ouyahia récidive : « la migration subsaharienne est à l’origine de la canicule actuelle en Algérie »

Quelques jours après ses propos chocs sur les migrants de l’Afrique sub-saharienne qui ont provoqué une vague de consternation aussi bien en Algérie qu’à l’étranger, Ahmed Ouyahia, directeur du cabinet de Bouteflika et patron du RND, récidive encore avec une déclaration non moins choquante que la première.

En effet, une de nos sources nous a affirmé ce matin que le SG du RND, lors d’une réunion avec les cadres de son parti au siège de celui-ci, a tenu à revenir sur la polémique soulevée par ses récentes déclarations sur les migrants subsahariens arrivant par masse en Algérie depuis quelques mois. Il a, selon notre source qui était présente à la réunion, affirmé de nouveau, que ces migrants sont effectivement source de maladies, de crimes et une menace pour la sécurité et la tranquillité des algériens et qu’il ne regrettait rien de ses propos. Pis encore, il a poussé sa réflexion plus loin en déclarant que les migrants étaient aussi à l’origine de la vague de chaleur caniculaire qui traverse le pays actuellement. Selon Ahmed Ouyahia, ces migrants qui ont vécu sous des températures souvent élevées dans leur pays, ont apporté avec eux la chaleur, pas humaine, ce qui aurait pu être réconfortant pour tout le monde, mais atmosphérique, c’est-à-dire que, selon sa pensée, les wilayas qui connaissent aujourd’hui des températures dépassant largement les 40°, sont curieusement celles dans lesquelles on retrouve le plus de migrants. De là, il en déduit que ces « africains, en plus des maladies et des crimes qu’ils peuvent provoquer, sont une cause directe au réchauffement du climat en Algérie ». Il est temps, pour lui, de stopper cette migration au plus vite, afin de permettre aux algériens de passer un été plus clément.

Cliquez pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

En haut