À chaque Aid, le spectre de la bise forcée plane sur vos joues. En effet, cette bise traditionnelle qui aboutit à 30 jours de jeûne et de mauvaise haleine continue d’effrayer et de terroriser les hommes et les femmes dont la sociabilité ne dépasse pas la moyenne. C’est un véritable poison qui pourrit votre jour de fête : tendre la joue un million de fois durant la journée en répétant la même formule de politesse, voisins, cousins, amis, amis des amis etc…. Il y a toute une faune qui tente d’agresser votre joue voire votre bouche pour les moins chanceux. Afin d’y remédier, des experts en sociologie et psychologie de la bise viennent de révéler un résultat surprenant qui va sans doute changer la vie des Algériens le jour de l’Aid. En effet, l’étude démontre clairement que vous, les victimes de la bise d’El Fitr, pouvez en toute sécurité refuser à faire la bise aux personnes non-désirables : famille et amis inclus. En vous donnant des astuces afin de pouvoir repérer les personnes “chiantes” et “casse-couilles”. Vous pouvez désormais éviter les tentatives obscènes de baisers venant des cons, des FDP, des racistes qui scandent non aux africains en Algérie et même aux voisins qui vous piquent votre place de parking. Vous êtes désormais libre d’embrasser ceux qui mériteraient vraiment votre tendresse et snober les autres qui se reconnaîtront en lisant cet article.

0 commentaire
  1. La bise n’existe pas dans notre religion. Il y a, salem, voir la main et pour une personne proche, l’acolatade.
    La bise c’est Brejnev.
    Un zaouia est un Brejnev capitaliste,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Des pages facebook fustigent les Algériennes qui prennent leur douche toutes nues

Les filles qui prennent leur douche toute nue seraient-elles en définitive des…

Le ministère de l'intérieur interdit le port du survêtement avec des chaussures classiques

C’est une bonne nouvelle qui est arrivée ce matin et qui a…

Il est exclu de son village après avoir dit « je suis kabyle » sans ajouter « et fier de l'être »

Il y a des traditions des coutumes avec lesquelles on ne badine…

La Cour suprême d’Alger vient d’autoriser le mariage entre tlemceniennes et le reste des algériens

La Cour suprême d’Alger vient d’autoriser ce mardi le mariage entre tlemceniennes…