25 ans jour pour jour après la mort du plus prometteur des présidents algériens et le plus aimé d’entre eux Mohamed Boudiaf, nous connaissons enfin la vérité sur cet assassinat lâche, ignoble et inhumain. Et c’est le présumé coupable l’ex sous lieutenant Lambarek Boumaarafi qui a décidé de tout dévoiler sur cette affaire classée top secret. Le tueur a choisi une chaîne qui lui ressemble, Ennahar TV où il était l’invité de la rédaction matinale pour faire sa révélation tant attendue : “25 ans après, cette histoire me rend dingue, j’ai dormi 16 heures seulement en 10 ans, ma conscience enfin le peu que j’en ai me pousse à tout avouer. J’ai agi seul, mon acte suivant les instructions que j’ai reçu était isolé ! c’est moi l’assassin qui a exécuté l’ordre criminel. Certes, c’était pas mon idée au départ mais voilà je n’ai été aidé par personne au moment où j’ai tiré sur la gâchette, donc oui c’était un acte isolé » révèle-t-il.
Par ailleurs, la justice algérienne secondée par la sécurité militaire a tenté vainement de révéler la vérité sur ce dossier obscur, certaines personnes haut placées et citées dans cette affaire ont même voulu écarter la thèse de l’assassinat au profit d’un banal suicide. Bref, la rédaction d’El Manchar a enquêté aussi et nous sommes en mesure d’affirmer, à 100 %, que ce meurtre a été commandité par kjSFEMLJKRG%JKrgpùiorzgorijpokjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Champs-Élysées : Saidani sort sa darbouka pour mettre l’ambiance à la manifestation des gilets jaunes

Décidément, les Gilets jaunes ne lâchent pas. Comme chaque samedi, des milliers…

Les conteneurs d’ordures saisis étaient de la matière première destinée à la production des articles d’Ennahar

Les services des douanes du port de Béjaïa ont opéré, cette semaine,…