Une délégation composée des représentants de plusieurs banques de renommée internationale, a été accueillie aujourd’hui à Alger, au ministère des finances, a-t-on appris d’une source sûre. L’objet de cette visite, d’après notre source, n’était pas de discuter des mécanismes de de refinancement du développement économique de l’Algérie, ni de sa politique monétaire dans le but de lutter contre le marché noire de la devise.

L’objectif relevait plutôt du domaine de la sécurité bancaire et, notamment, de la sécurité des dépôts. En effet, selon le représentant du ministère des finances algérien, la délégation, composée des directeurs de la sécurité de chacune des banques, s’intéresse de très près à un nouveau système cachette sécurisée qui vient d’être inventé en Algérie et dont le modèle pourrait très bien s’adapter aux avoirs monétaires des banques. Sans vouloir nous en dire trop, notre source nous a expliqué que ce système a été inventé par…une maman algérienne, il y a quelques jours seulement. En fait, il s’agit d’un système permettant de cacher les gâteaux de l’aïd sans que personne ne puisse en trouver la trace. Et toute l’ingéniosité du système réside dans le fait que, bien que vivant dans un minuscule F2 de 40m², avec 7 personnes composant le foyer, la brave maman, qui a passé les 10 derniers jours de Ramadhan à confectionner les gâteaux de l’aïd, a su mettre à l’abri toutes les douceurs qu’elle réalisées, en évitant que ces enfants, et même son mari, ne trouve la cachette. Le comble, c’est que c’est son mari qui a fait construite la petite maisonnette et en connais, en principe, tous les coins et les recoins. Malgré tous les efforts fournis par les frères et le mari, les gâteaux demeuraient introuvables. Et c’est justement ce système de cachette qui a attiré l’attention des banques, lorsque le fils aîné de la famille, agent de sécurité de son état dans une banque algérienne, a raconté la mésaventure à son supérieur, sur un ton de lassitude et de dégoût. Ce dernier, intrigué par l’histoire, en parle à son supérieur à son tour, et ainsi de suite, jusqu’à ce que l’histoire arrive aux oreilles du PDG en personne qui a décidé d’aller rendre visite à la mère en question. Après lui avoir juré qu’il ne dirait rien, elle a fini par lui expliquer la combine. Ébloui par tant d’ingéniosité, il décida alors, en accord avec la mère, de proposer de vendre son système de cachette à des banques internationales, en lui promettant un pourcentage sur chaque vente réalisée. De quoi espérer déménager très bientôt dans une villa au bord de la mer, grâce à l’ingéniosité de la mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

You May Also Like

Planche à billet : Des billets noir et blanc en circulation suite à un problème d’encre de l’imprimante centrale

«On n’a pas des idées mais on a des billets » Crise…

La tenue de mariage de Warda Charlomanti fait passer l'Algérie à la 2e place du classement mondial des réserves d'or

La chanteuse de rai Warda Charlomanti, vient de créer le buzz sur…

L’usine Tahkout célèbre son 100000ème pneu gonflé, depuis son lancement

C’est un petit événement qui va certainement rester dans l’histoire de l’industrie…