Connectez vous
Application El Manchar

El Manchar

Un fonctionnaire avertit pour «comportement nocif à l’environnement de travail» à cause de sa bonne humeur

Société

Un fonctionnaire avertit pour «comportement nocif à l’environnement de travail» à cause de sa bonne humeur

Durant le mois de Ramadan, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne lorsqu’il s’agit d’humeur au quotidien. C’est ce que nous apprend cette histoire insolite d’un fonctionnaire de Mairie.

Yacine B., 29 ans, est employé dans une mairie d’une ville du centre algérien depuis 4 ans. Fonctionnaire modèle, il jouissait d’un certain respect de la part de ses collègues, avec qui il entretenait de bonnes relations. Mais voilà, en ce mois de Ramadan, les choses ont changé pour Yacine. Il vient d’être sévèrement réprimandé par sa hiérarchie, avec une menace d’avertissement écrit à verser dans son dossier de carrière pour « comportement nocif à l’environnement de travail, nuisance et atteinte à la quiétude des collègues ».

La raison est totalement surprenante, nous raconte Yacine qui nous a rendu visite à la rédaction pour raconter son malheur. « on m’a tout simplement reproché d’arriver tous les jours de bonne humeur, souriant et aimable aussi bien avec mes collègues qu’avec les usagers », déplore Yacine, avant d’ajouter : « oui c’est vrai, j’arrivais tous les jours avec une humeur au top, puisque je me sentais en forme, je tapais dans l’épaule de mes collègues qui arrivaient en moyenne 1h15 après moi en leur disant de prendre leur courage à deux et d’essayer de travailler un peu pour faire passer le temps. Mais visiblement, cela n’a pas été de leur goût, puisqu’ils ne me retournaient jamais le bonjour et me regardaient de travers. Certains m’avaient carrément menacé de me donner un coup de boule si je ne leur foutais pas la paix (nedkhel fik b d’magh loukane ma tekhtiniche), me disaient-ils ».

Du coup, après quelques jours de cette situation, Yacine a été convoqué par son supérieur qui lui a intimé l’ordre de cesser ce comportement irresponsable et d’adopter une attitude ramadanesque conforme à la vie à d’un fonctionnaire au bureau durant ce mois sacré. Cette entrevue avec son chef a été complétée par une menace claire de lui adresser un avertissement écrit si cela venait à se reproduire à nouveau.
Depuis, Yacine nous a confié qu’il a préféré prendre des congés pour finir les deux semaines restantes de Ramadan chez lui en toute tranquillité. Il ira répandre sa bonne humeur dans la rue avec ses voisins de quartier et dans les marchés. Pas sûr que ce soit une bonne décision…

3 comments

3 Comments

  1. water water

    juin 15, 2017 à 8:06

    Yacine a tore , on a peut pas se monter en bonne humeur dans des funérailles.

  2. BOUARIF-AURES

    juin 16, 2017 à 5:20

    la mauvaise humeur est un vaccin inventé par les membres du CLAN coté Oujda !
    Cordialement: Un Algérien et Chaoui

    • kamel1984

      juin 28, 2017 à 12:51

      C’est pour plaisanter M..et il n y a pas de clan d’Oujda..on est tous des algériens…

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Société

En haut