Pendant les heures de jeûne, les bagarres font fureur dans les rues algériennes en général et dans les marchés en particulier. Certaines personnes nous font clairement comprendre qu’il ne faut pas les approcher durant cette période : “Attention ! Rani sayem, alors hors de ma vue, sinon nafter 3lik !” L’algérien est une poudrière prête à sauter à tout instant. Les causes de cette agressivité sont clairement à mettre sur le compte du manque de chemma, café et de cigarette.

Pour faire face à cette situation critique et éviter que les rues algériennes ne se transforment en ring géant, à cause d’un regard, une place dans la queue pour la zlabiya ou une simple touchette entre voitures…etc, un jeune chercheur algérien a réussi à mettre au point un patch qui permet de réduire ou d’éviter les symptômes de manque liés à l’arrêt de la cigarette, café et chemma. Répondant au nom de “Patch 3C” (Café, Chemma, Cigarette), ce dernier s’applique sur la peau et diffuse lentement la caféine, la nicotine et la chemméine sous la peau. Le chercheur travaille actuellement sur une autre version de son Patch 3C intitulée (Chorba, Charbat, Chamia), qui sera bientôt mise en vente pour les plus gourmands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

L’Aïd sera célébré ces jours-ci, selon Bonatiro

Le premier jour de l’Aïd el Fitr pour l’année 2019 devrait être…

5 découvertes scientifiques de Bonatiro qui ont changé notre vision de l’Algérie

Loth Bonatrio est, par excellence, l’unique scientifique d’un pays qui a préféré…

Selon une étude, 98% des phrases qui commencent par "je suis kabyle" finissent par "et fier de l'être"

Si votre interlocuteur vous annonce qu’il est kabyle, il y a 98%…