Now Reading
Dépassé par les demandes de visas, TLS crée Harraga Contact, un centre d’immigration clandestine

Dépassé par les demandes de visas, TLS crée Harraga Contact, un centre d’immigration clandestine

Avatar

Les citoyens algériens exigent plus de transparence dans le traitement des dossiers de visas. Après le scandale des « rendez-vous avancés » et les arnaques des employées du centre, TLS fait face désormais à une affluence record, plus de 10 000 inscriptions quotidiennes sur son site, les date pour RDV sont clôturées jusqu’à 2018, les algériens ont plus de chances d’obtenir un logement AADL qu’un rendez-vous sur TLS. Face à ces difficultés sans précédent, la seule « passoire légale » pour l’espace Schengen, décide de révolutionner ses méthodes afin de s’adapter à la demande exponentielle actuelle. En effet, sur son site internet, TlS Contact annonce la création d’un nouveau département plus ou moins officieux : Harraga Contact, comme son nom l’indique, offre la possibilité aux algériens désirant rejoindre l’espace Schengen, sans visa, ni titre officiel, à s’inscrire sur le site, pour l’obtention d’un billet de Zodiac pour l’Europe. Djamel Khechna responsable des opérations nous donne plus de précisions : « les demandes, nous en avons plein le cul, on est dépassés sur tous les plans, nous ne pouvons plus assurer les visas légaux, alors on a créé un centre parallèle, c’est un peu le square Port Said des visas, nos souscripteurs peuvent rejoindre l’Europe clandestinement via notre centre qui leur assure un billet de Zodiac, nous avons enregistré jusqu’à présent plus de 100 000 demandes de « non-visas » les premiers Zodiacs partiront ce soir de Annaba, on leur souhaite bon voyage » nous explique le responsable.
Yacine Meziane était demandeurs de visa il y a trois mois, il n’arrive toujours pas à obtenir un RDV pour 2017, il nous montre fièrement son ticket de Zodiac qui partira demain à minuit : « C’est arrivé au bon moment, j’allais presque abandonner mon projet de poursuivre mes études de médecine, en France ». Yacine nous
confie qu’il avait entrepris les démarches en vue d’obtenir un visa quand il a eu son bac mais n’ayant pas réussi à décrocher un un rdv auprès de TLS Constact 7 ans après il a décidé de se tourner vers TLS Harraga « TlS Harraga va me permettre d’arriver à temps, et puis dans ce pays, il n y a que le parallèle qui marche » déclare l’étudiant.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top