Connectez vous
Application El Manchar

El Manchar

Moussa Touati interrompt sa grève de la faim après que sa femme a préparé des mhadjeb à midi

Actualités

Moussa Touati interrompt sa grève de la faim après que sa femme a préparé des mhadjeb à midi

Le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, avait entamé il y a deux semaines une grève de la faim pour protester contre « la fraude massive » aux élections législatives du 4 mai 2017. Blotti dans sa couverture tigrée, le candidat malheureux avait alors menacé de poursuivre son action jusqu’à ce qu’il obtienne gain de cause. Mais n’est pas Gandhi qui veut, Moussa Touati a mis fin à son jeûne de protestation aujourd’hui à midi sans qu’aucune de ses revendications ne soient satisfaites, a-t-on appris auprès de ses proches. Selon sa famille, le président du FNA a interrompu sa grève de la faim volontairement après que sa femme a préparé des mhadjeb à midi. Entraîné par l’odeur chaude et gourmande des crêpes algériennes, Moussa n’a pas résisté. Joint par téléphone Moussa Touati nous a expliqué qu’aucun combat, aucun idéal ne vaut les mhadjeb savoureuses de son épouse. “De vous à moi, j’ai entamé cette action sans y croire vraiment. J’ai tenu bon au début. Et puis après 5h de jeûne j’ai commencé à avoir faim. Le Lendemain je n’en pouvais plus, et puis voilà que l’odeur des mhadjebs vient tout chambouler dans mon esprit et interroger la sincérité de mon engagement : Mon combat vaut-il la peine que je me prive de mhadjeb piquantes de ma femme ? La réponse était effectivement non” nous raconte-t-il. Malheureusement tout le monde ne partage pas les convictions de Moussa Touati, autrement nous aurions déjà chassé Bouteflika d’El Mouradia en l’appâtant avec un tajine marocain.

Je suis un garçon sans importance collective, juste un individu.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. water water

    mai 21, 2017 à 6:19

    On a sauvé la vie du malheureux Touati, avec la somme de 300000 da par mois, soit 18 millions de da pour son mandat.
    Quand à homs et lentilles, on l’a sauvé par les fruits de mer.
    Vive la déesse république et son sun god, bientot ça sera sun of god.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

En haut