Avec des scies, on refait le monde

La justice algérienne a tranché : « Toutes les affaires de corruption sont reportées au jour du jugement dernier »

6
La justice algérienne a tranché : « Toutes les affaires de corruption sont reportées au jour du jugement dernier »

En moins de 20 ans, l’Algérie ce grand pays, est devenue le fan-club de Bernard Madoff ou « la zaouïa des corruptionnaires » comme titrait hier notre rédaction. Un jour, un scandale ! On se demandait même si ce n’est pas Tahkout qui monte des dossiers dans son usine à Tiaret. Les affaires de corruptions sont devenues si fréquentes que même la justice en a ras le bol ; il est désormais plus facile de trouver un plombier qu’un avocat et les juges font des Burn Out. Bref, la corruption est un produit de grande nécessité pour hauts fonctionnaires du pays. Dans ce bal des apparatchiks corrompus, animé par des affaires insurmontables ; de Khalifa, à Sonatrach, en passant par l’autoroute est-ouest et le Panama Papers, la justice dont l’utilité n’est pas plus grande qu’un bidet à El Mouradia, a décidé de jeter l’éponge et se retire définitivement de sa fonction de gardienne de la paix et de la morale dans un pays qui se fait justice soi-même. En effet, dans un manifeste signé par le ministre de la justice et plus de 50 grand magistrats, toutes les affaires de corruptions où sont impliqués plusieurs hauts fonctionnaires et proches du pouvoir sont reportées au jour du jugement dernier plus connu par « Yawm El Qiyama » selon les magistrats, c’est la justice divine qui tranchera et jugera ces corrompus qui se mettent bien au-dessus de la justice humaine : “Au jour du jugement, les actions humaines seront sanctionnées ou récompensées en fonction de leur mérite, personne ne pourra contourner la justice de Dieu, on sera surement spectateurs, dans un tribunal céleste ou même Chakib Khelil obéira à la décision finale » déclare A.M juge d’instruction.

Les apparatchiks soulagés

Dans la foulée de cette déclaration surprenante, les hauts fonctionnaires et les hommes d’affaires souvent épinglés, jamais jugés se disent très satisfaits de cette décision « responsable » et « courageuse » , ils s’ estiment qu’ils ont néanmoins tout leur temps pour partir en pèlerinage ou se faire absoudre dans des Zaouïas, ils seront blanchis à temps. Chakib Kheli s’est même permis un petit tatouage sur son pec’ droit « Only God Can Judge Me »

6 comments

  • Mokrane dit :

    Ce Haddad est un sacré numéro, ça m’a bcp plût….haha la fierté de l’Algérie indépendante et la langue de Voltaire.El-Manchar fidèle à sa ligne éditoriale. Bonne
    continuation

  • Mohamed dit :

    Vous êtes caustique à souhait. Impertinent, intelligent, et ardent. Tout ce qui manque au peuple algérien d’aujourd’hui pour renverser enfin la table sur les “jami coumpré” et autres “fakakir”, avec l’humour en coin ….

  • water water dit :

    Enfin la justice n’est plus républicaine, adieu sun god, Constantin et J Cesar
    là où c’est marqué dans le coran croir en dieu, le dernier jour suit.
    Problème pour la justice, big problèm, la justice et la balance ne sont pas liés dans le coran.
    Pour le marteau et se lever en présence du juge, la déesse république l’a rajouté, sous le regard de la statut de Zeus au palais du Louvre.

  • Salim MOHAMMEDI dit :

    Je hais les victimes qui respectent leurs bourreaux.
    God save Algeria

  • Le Trancheur de jambon est aussi efficace dans l’Illicite, « Harame », La Justice est devenue ce trancheur, plus la victime est pauvre, (victime de sa pauvreté), en plus elle doit payer, par la privatisation de ses droits, la prison, et surtout ne rien dire, (Les Juges ont décidés ainsi, la faute à qui, surtout ne dite pas que la Justice est injuste et que le Juge est corrompu) ; Mais qui doit juger les Juges, personne, depuis notre indépendance, cette même justice de l’époque coloniale est instaurée chez nous pour les raisons suivantes, « 1) Peut-on utiliser cette chose d’une façon autre que celle que les textes ont interdite ? Exemple : il est interdit au musulman et Juge par nature de rendre justice et de ne pas manger la grâce du pauvre, qui a été abattue de la façon voulue (mayta) ; mais peut-il utiliser cette grâce pour en enduire du cuir ou autre, Ô que non, car la justice d’Allah, est d’une autre nature puisque lors de notre mort personne ne pourra emmener le moindre centime avec lui, la seule et Unique justice est celle d’Allah, nous partirons avec un linceul blanc, par pudeur et le reste restera sur cette terre, que beaucoup de corrompus la confondent comme richesse éternelle, hélas !!!

    2) Peut-on vendre à d’autres personnes la chose dont les textes ont interdit l’utilisation ? Exemple : il est interdit au musulman et à la musulmane de consommer de l’argent sale, non halal ; mais peuvent-ils en vendre à autrui, oui entre corrompus et corrupteurs la transaction est légale ? Un autre exemple : il est interdit au musulman d’être investi d’une responsabilité et d’avoir Juré sur le Saint Coran pour trahir son serment et la foi d’Allah, Les gents avides et incrédules, voici la réalité et le mensonge flagrant de beaucoup de gens malhonnêtes, Premier serment non respecté :
    « Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de garder religieusement le secret des délibérations, de me conduire en tout comme un digne et loyal magistrat ».
    Deuxième serment non respecté ». « Je jure de me comporter en tout comme un digne et loyal magistrat intègre, libre, impartial, respectueux de la loi, des droits de toutes les parties et du secret professionnel. ».
    Troisième serment non respecté, « Je jure de me comporter en magistrat digne et loyal, impartial, libre, intègre, diligent, respectueux de la loi, des droits de toutes les parties, du secret professionnel et du devoir de réserve. ».
    Moralité, nous constatons, que, « Le déni de justice désigne le refus pour une juridiction compétente de juger une affaire qui lui est soumise, où que les juges ne pourront pas ouvrir une enquête, par Ordre venant d’en haut par Exemple Mr LOUH et ses collègues de la Cour Royale !!! Conseil vous pouvez avoir une Formations et ordres à Distance et Des Cours à Distance avec Suivi Ministériel.
    Cordialement : à tous les victime de la Hograâ !!!

  • Le Trancheur de jambon est aussi efficace dans l’Illicite, « Harame », La Justice est devenue ce trancheur, plus la victime est pauvre, (victime de sa pauvreté), en plus elle doit payer, par la privatisation de ses droits, la prison, et surtout ne rien dire, (Les Juges ont décidés ainsi, la faute à qui, surtout ne dite pas que la Justice est injuste et que le Juge est corrompu) ; Mais qui doit juger les Juges, personne, depuis notre indépendance, cette même justice de l’époque coloniale est instaurée chez nous pour les raisons suivantes, « 1) Peut-on utiliser cette chose d’une façon autre que celle que les textes ont interdite ? Exemple : il est interdit au musulman et Juge par nature de rendre justice et de ne pas manger la grâce du pauvre, qui a été abattue de la façon voulue (mayta) ; mais peut-il utiliser cette grâce pour en enduire du cuir ou autre, Ô que non, car la justice d’Allah, est d’une autre nature puisque lors de notre mort personne ne pourra emmener le moindre centime avec lui, la seule et Unique justice est celle d’Allah, nous partirons avec un linceul blanc, par pudeur et le reste restera sur cette terre, que beaucoup de corrompus la confondent comme richesse éternelle, hélas !!!

    2) Peut-on vendre à d’autres personnes la chose dont les textes ont interdit l’utilisation ? Exemple : il est interdit au musulman et à la musulmane de consommer de l’argent sale, non halal ; mais peuvent-ils en vendre à autrui, oui entre corrompus et corrupteurs la transaction est légale ? Un autre exemple : il est interdit au musulman d’être investi d’une responsabilité et d’avoir Juré sur le Saint Coran pour trahir son serment et la foi d’Allah, Les gents avides et incrédules, voici la réalité et le mensonge flagrant de beaucoup de gens malhonnêtes, Premier serment non respecté :
    « Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de garder religieusement le secret des délibérations, de me conduire en tout comme un digne et loyal magistrat ».
    Deuxième serment non respecté ». « Je jure de me comporter en tout comme un digne et loyal magistrat intègre, libre, impartial, respectueux de la loi, des droits de toutes les parties et du secret professionnel. ».
    Troisième serment non respecté, « Je jure de me comporter en magistrat digne et loyal, impartial, libre, intègre, diligent, respectueux de la loi, des droits de toutes les parties, du secret professionnel et du devoir de réserve. ».
    Moralité, nous constatons, que, « Le déni de justice désigne le refus pour une juridiction compétente de juger une affaire qui lui est soumise, où que les juges ne pourront pas ouvrir une enquête, par Ordre venant d’en haut par Exemple Mr LOUH et ses collègues de la Cour Royale !!! Conseil vous pouvez avoir une Formations et ordres à Distance et Des Cours à Distance avec Suivi Ministériel.
    Cordialement : à tous les victimes de la Hograâ !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

El Manchar