En train de lire
Fin de la grève à Air Algérie : des ministres auraient exigé la reprise des « vols Alger-Panama »

Fin de la grève à Air Algérie : des ministres auraient exigé la reprise des « vols Alger-Panama »

Avatar

Les employés d’Air Algérie ont mené une grève surprise hier entraînant la suspension de tous les vols en partance de l’aéroport international Houari Boumediene. Des centaines de passagers se sont retrouvés entassés dans un périmètre de sécurité devant les policiers et leurs bergers allemands, comme un air d’Auschwitz. Selon certaines indiscrétions, la compagnie nationale a reçu un ordre « d’en haut » pour régler rapidement ce problème et reprendre aussitôt le trafic : « On n’avait pas le choix, il fallait satisfaire toutes les revendications du personnel de maintenance gréviste, en même temps 12 ministres ainsi que Ali Haddad, président du FCE, devaient prendre leurs vols hier soir en partance vers le Panama. Ces « vols Alger-Panama » sans vilain jeu de mot, sont très fréquents, Haddad s’y rend 4 fois par semaine pour bourrer son compte offshore, Bouchouareb pratiquement après chaque conseil des ministres pour la même raison, Alger-Panama est devenu le BEO-Grande poste du ciel, on enregistre des centaines de vols par semaine, certains ministres y résident même » déclare Mounia Bertouche, directrice de la communication de la compagnie.
Par ailleurs, Ali Haddad qui fait autant de voyages que de fautes de grammaire, a été refoulé à maintes reprises, affirmant à chaque fois qu’il vient du pays l’«Anejiri». Le président du FCE n’arrête pas de faire des transferts illicites d’argent et n’a toujours pas récupéré son Bescherelle caché dans une banque au Panama.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut