Connectez vous

Actualités

Pour enrayer le chômage, le gouvernement va régulariser près de 40 millions de muftis

Publié

dans

Le pays est actuellement confronté à de sérieuses difficultés économiques, avec une croissance en baisse fulgurante et un taux de chômage estimé autour de 20%. Les prédictions parlent même d’un taux encore plus élevé à l’horizon 2018, ce qui force les responsables politiques à trouver des solutions afin de remédier à cela. Solutions qui se doivent d’être les moins impopulaires possibles.

C’est dans ce contexte de crise que le gouvernement vient d’annoncer un plan révolutionnaire et de grande ampleur, destiné à ramener le chômage à zéro en seulement quelques jours. C’est par le biais du Ministre des Affaires Religieuses Mohamed Aïssa que l’annonce a été faite, pour des raisons qui nous apparaitront à sa lecture : « Nous avons remarqué l’existence d’un colossal marché du travail parallèle. Il y a évidemment les « parkingueurs », et les bureaux de change clandestins. Mais le plus gros concerne les muftis qui exercent clandestinement, puisque nous avons constaté que près de 40 millions d’Algériens émettent des fatwas à temps plein et s’autoproclament de facto muftis, avec une explosion de l’activité à l’approche du Ramadan. », avant de poursuivre : « Nous allons donc procéder à la régularisation de tous les concernés, qui deviendront ainsi fonctionnaires de l’Etat grassement payés par vos impôts pour vous faire la morale, et pour vous punir quand il le faut. Nous nous attendons à une forte productivité dès les premiers jours, car nous avons déjà identifié de véritables virtuoses dans le domaine masha’Allah! Nous allons donc nous débarrasser définitivement du chômage. »

D’après des sources complémentaires, un grand nombre de ces muftis seront affectés à la Grande Mosquée d’Alger dès qu’elle sera opérationnelle, certains seront formés par Cheikh Chemsou pour devenir « téléimams » sur Ennahar TV et Echourouk TV, tandis que d’autres seront expatriés un peu partout dans le monde pour propager leur sagesse. Par ailleurs, ceux qui le souhaiteront pourront également exercer à leur compte en ouvrant leur propre mini-mosquée grâce à un crédit ANSEJ qu’ils ne seront pas obligés de rembourser. L’exportation de pétrole devenant de moins en moins lucrative, le gouvernement semble visiblement opter pour l’exportation de ce que l’on fait de mieux chez nous : la science et la connaissance.

De plus, d’après les Ministères de l’Intérieur et de la Justice, une autre mesure similaire concernant une plus petite portion de la population (mais qui reste néanmoins importante), consistera à régulariser des juges et des policiers officiant au noir. Leur rôle consistera essentiellement à faire appliquer les fatwas prononcées par-ci par-là par les muftis.

Le Cheikh Belahmar, reconverti récemment en chouwaf, a annoncé avoir lu l’avenir et y avoir vu une Algérie devenue première puissance économique mondiale d’ici 2 ans grâce à ce plan.

Annonce
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. water water

    mai 19, 2017 à 4:58

    Des mosquées républicaines, un coran biblos, des villes prisons, une Algérie profonde militarisée, une socièté féminisée, une santé , éducation ,justice tiroir caisse.
    Si le nord africain était Japonais, il aurait fait Hira-kiri.
    On a demandé au mulet , quel est ton père, il a répondu que le cheval était son oncle maternel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Renault Algérie lance sa limousine #MadeInBladi en collant 3 Symbols Dz

Publié

dans

Par

limousine dz

La campagne “Kheliha tasda” lancée il y a deux mois pour appeler au boycott des voitures algériennes ne semble pas affecter le constructeur franco-algérien Renault Dz.

En effet, le directeur de l’usine de Oued Tlilat vient d’annoncer le lancement prochain de la plus chère limousine du monde, appelée, la taille w’zine Dz. Elle sera présentée lors du prochain salon national de l’automobile, promet A. Dadine, directeur de la production chez Renault.

La voiture qui se coupe en 3

Renault Dz affirme sur son site internet qu’il s’agira de la limousine la plus chère de l’histoire de l’automobile. Elle coûtera 2500 fois son coût de production. Elle sera tout simplement composée de 3 Symbols Dz attachées par une colle puissante à base de Pattex et de cherbet de Qalb el louz “Nous avons réussi à fixer 3 Symbols en les reliant entre elles grâce un axe de pivotement par mesure de sécurité. Notre limousine ressemblera donc à un bus articulé, mais on s’en fout de l’esthétique puisque la carrosserie sera dotée de 3 moteurs soudés. Elle aura une capacité de tuer 15 personnes à la fois en cas d’accident grâce à ses 12 mètres de long. Ses sièges en haiydoura de mouton lui donneront l’aspect d’une vrai algérienne” souligne, le directeur marketing, Samir Iyad.

Une innovation pour contourner le boycott

Pour sa nouvelle voiture, Renault Dz a trouvé une astuce afin de stopper la campagne “khelliha tssada”. La limousine Dz sera déjà rouillée dès sa sortie de l’usine. Les métaux utilisés dans la fabrication (acier, aluminium, plomb) sont déjà oxydés “ça ne sert à rien d’appeler au boycott de notre limousine puisqu’elle est déjà rouillée. Nous visons une clientèle bête et friande des nouvelles arnaques. Khellouhoum tena7chalhom (laissez-les se faire arnaquer)” conclut le PDG de Renault Algérie, Bernard Sonilhac.

Lire la suite

Actualités

Ramadan 2018 : lancement officiel de la campagne “خليه يرقد”

Publié

dans

Par

dormir

Dans moins de deux jours, les Algériens et les musulmans de manière générale, vont entamer l’observation du jeûne au titre du mois sacré de Ramadan. En effet, selon les prévisions, celui-ci débutera le 16 ou le 17 mai prochains. Les préparatifs ont d’ores et déjà commencé depuis un bon moment. Ainsi, les commerçants ont déjà pour la majorité décidé de relever les prix des produits alimentaires (fruits, légumes, légumes secs, viandes,…etc) et les mécaniciens sont en train de finir la transformation de leur atelier en local consacré à la vente de zlabia, Quelb Ellouz et autres gourmandises sucrées qui reviennent en ce mois sacré.

De leur côté, les mosquées ont entamé leur préparatifs pour l’accueil des milliers de personnes qui vont affluer pour les prières, et notamment celle de Tarawih. Seulement voilà, depuis 2 jours aussi, une nouvelle campagne populaire a été lancée, presque de manière officielle. Elle fait suite à l’annonce des nouveaux horaires de travail officiels dans les administrations et les entreprises publiques (et parfois privées aussi), définies de 9h à 16h (7h à 14h dans le grand sud).

En effet, cette campagne qui fait écho à cette annonce des horaires, s’intitule « Khellih yer9oud » (laisse-le dormir), qui fait référence à celle à succès, lancée depuis 2 mois, pour boycotter les voitures chères en Algérie « Khelliha Tessdi » (laisse-la rouiller).
Cette nouvelle campagne dont l’origine est inconnue vise à appeler les citoyens à « foutre la paix » aux agents des administrations et aux employés de manière générale durant ce mois de ramadan, en les laissant se reposer un peu lors de longues siestes organisées sur les lieux de travail, et ce, après une dure année de labeur au service du citoyen.
Selon les éléments dont nous disposons, les mosquées votre être mises à contribution dans cette campagne, puisqu’elles sont appelées à ouvrir leurs portes en dehors des horaires de prières de la journée et d’allumer leurs climatiseurs afin de créer des conditions favorables au repos de nos pauvres agents des mairies, daïras,…etc.
Citoyens, citoyennes ! si vous n’avez pas encore réglé vos affaires administratives, il ne vous reste plus que deux jours. Passé ce délai, le pays sera en congé spécial et spirituel pendant 1 mois.

Lire la suite