Avec des scies, on refait le monde

Le FLN dénonce les régularités qui ont entaché le bon déroulement de la fraude électorale

2
Le FLN dénonce les régularités qui ont entaché le bon déroulement de la fraude électorale

Le FLN avec ses 164 sièges est sans nul doute le grand gagnant de ces législatives. Et pourtant, son secrétaire général ne semble pas être satisfait par le résultat. Selon lui son parti aurait pu faire mieux, beaucoup mieux si ses adversaires n’avaient pas fait preuve de mauvaise foi. Djamel Ould Abbas affirme que la totalité des 462 sièges de l’assemblée reviennent “normalement” au FLN, en sus d’un banc de jardin 3 places pour accueillir Tliba. Qu’est-ce qui n’a donc pas marché pour que l’ex parti unique connaisse une telle défaite ? “Nous avons senti des Velléité démocratiques. Il y a eu une volonté de transparence lors de ce scrutin, et ce, dans le but d’éliminer le parti historique.

Nous avons constaté certaines régularité qui ont entaché le bon déroulement de la fraude électorale. Nous déplorons ces agissements qui vont à l’encontre des principes et des habitude de la république telle que nous la concevons depuis 50 ans”, accuse Mr Ould Abbas, persuadé que le FLN a été victime d’un sabotage méthodique de la part des autres partis qui ont veillé avec plus ou moins de réussite à la transparence des élections.

Le FLN dépose des recours

Derrière ces manœuvres, se cache la volonté d’introduire pernicieusement le principe démocratique dans notre république bananière. Mais, le patron de l’ex parti unique ne compte pas se taire, il va défendre ses droits en introduisant des recours. “Dans la ville de Chelf par exemple, des militants ont empêché un bourrage d’urne en faveur du FLN, pire encore ils ont osé filmer la scène”, condamne Mr Ould Abbas qui pense que cette situation dénote l’absence de l’Etat, qui était dans l’incapacité d’assurer la fraude électorale et le choix de Saïd: “Ceux qui ont agi de la sorte doivent être puni sévèrement” conclut-il

2 comments

  • water water dit :

    Vive la déesse république.

  • OULDE-ABBAS, le cireur du Clan, ce faux moudjahid, faux médecin, faux condamné à mort, imposteur par usurpation de personnalités au pays du million et demi de nos valeureux Martyrs, ce vaut rien, est sélectionné parmi la troupe des troubadours de DREBKI, SELLAL Hachaâ Rabi, Ghoul l’Ogre dévoreur des êtres traversant l’autoroute cimetière, Louh la planche à surfer sur les vagues de l’injustice, et pendant ces 20 ans nos Juges amassent les centaines de Millions, Chakib Khlahaâ, ami d’enfance et ils étaient sur le même banc d’Ecole Abdel-Mouméne à Oujda, leur pays d’origine, de notre mort vivant de Saint-Val-de- Grace, et le cheikh des Zaouyates, implorer Allah de guérir où de l’emporter , afin de succéder à son poste semi -vacant. L’hyène ne Pourrat jamais mettre au monde un lion, tel comme, Si El houasse, Ben Mehidi, Zighoute Youcef, Boumediene, Boudiaf et tant et tant de nobles et regrettés Chouhadas, je souhaiterais qu’ils ne seront pas dans les mêmes cimetières que nos braves Héros, car ils parasiteront leur atmosphère saint et la douce odeur qui émane de leur tombe et sommeil, avec le cuivre on ne fait pas de l’Or ! Vivement la fin de la pièce théâtrale qui dure depuis 4 mandats de 5 ans de supplice et de cauchemars, nous avons assez la place aux Jeunes MANSOTICH !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

El Manchar