Le candidat de la France insoumise a voté ce dimanche matin vers 09h30. Il a déposé son bulletin dans l’urne d’une école élémentaire au 10e arrondissement de Paris où il était présent physiquement. Mais également à Dijon, à Grenoble, à Nancy, à Clermont-Ferrand, à Nantes et à la Réunion grâce à ses six hologrammes.
Jean-Luc Mélenchon a voté à son tour. Accompagné par la députée Martine Billard (Parti de gauche), il s’est déplacé dans un bureau de vote situé dans l’école de la rue Louis-Blanc (10e arrondissement). Le candidat a ensuite pris un bain de foule, entouré d’une nuée de journalistes. La même scène s’est produite simultanément dans plusieurs autres bureaux de vote : Dijon, Grenoble, Nancy, Clermont-Ferrand, Nantes et même l’île de la Réunion, où le candidat a également accompli son devoir électoral en utilisant ses doubles holographiques. En tout, Mélenchon a voté 7 fois, dans 7 bureaux de vote différents. Un multi-vote inédit et problématique qui enfreint le principe de l’unicité de du vote (un citoyen dispose d’une seule voix; pour permettre à chacun d’être justement représenté, il ne faut pas permettre à un électeur de voter plusieurs fois, c’est-à-dire d’être sur représenté). Le conseil constitutionnel s’est d’ores et déjà saisi de l’affaire, le candidat risque l’exclusion pour tentative de fraude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire :)