Le candidat de la France insoumise a voté ce dimanche matin vers 09h30. Il a déposé son bulletin dans l’urne d’une école élémentaire au 10e arrondissement de Paris où il était présent physiquement. Mais également à Dijon, à Grenoble, à Nancy, à Clermont-Ferrand, à Nantes et à la Réunion grâce à ses six hologrammes.

Jean-Luc Mélenchon a voté à son tour. Accompagné par la députée Martine Billard (Parti de gauche), il s’est déplacé dans un bureau de vote situé dans l’école de la rue Louis-Blanc (10e arrondissement). Le candidat a ensuite pris un bain de foule, entouré d’une nuée de journalistes. La même scène s’est produite simultanément dans plusieurs autres bureaux de vote : Dijon, Grenoble, Nancy, Clermont-Ferrand, Nantes et même l’île de la Réunion, où le candidat a également accompli son devoir électoral en utilisant ses doubles holographiques. En tout, Mélenchon a voté 7 fois, dans 7 bureaux de vote différents. Un multi-vote inédit et problématique qui enfreint le principe de l’unicité de du vote (un citoyen dispose d’une seule voix; pour permettre à chacun d’être justement représenté, il ne faut pas permettre à un électeur de voter plusieurs fois, c’est-à-dire d’être sur représenté). Le conseil constitutionnel s’est d’ores et déjà saisi de l’affaire, le candidat risque l’exclusion pour tentative de fraude.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Macron et ses ministres manifesteront samedi pour protester contre les Gilets Jaunes

Pour ce 3ème samedi de contestation en France, le mouvement populaire des…

Gilets jaunes : Macron annonce une taxe sur la manif

« Œil pour œil dent pour dent ». C’est en appliquant la…

Une coalition syro-libyenne s’apprête à bombarder la France en soutien aux gilets jaunes

La roue tourne a tourné comme dirait Frank Ribery. Une coalition menée par…