Connectez vous

Monde

Attaque aux Champs-Élysées : l’assaillant serait passé à l’acte suite à une addition trop élevée au Fouquet’s

Publié

dans

La France a une fois de plus été visée par une attaque terroriste à quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle. Cette fois-ci, c’est la mythique avenue des Champs-Élysées à Paris qui a été la cible d’une fusillade. Quelques heures après ce macabre événement, nous en savons un peu plus sur le motif de l’acte, suite à une enquête ouverte par le parquet anti-terroriste de la capitale, laquelle a révélé le déroulement exact des faits.

Aux alentours de 19h10 (heure de France), Karim C., danseur de métro fauché, délinquant à ses heures perdues et auteur de l’attaque a été pris de violents gargouillements d’estomac. 15 minutes plus tard, l’homme se trouvait au Fouquet’s, restaurant de renom situé sur la célèbre avenue parisienne pour dîner, en prenant le soin de se munir de son arme automatique avant de quitter son studio, ayant apparemment eu un mauvais pressentiment. À 20h20, il commandait un homard farci au caviar, suivi de cailles au raisin et d’un dessert aux truffes au nom trop prétentieux pour être retenu. À 20h45, le serveur lui apportait l’addition s’élevant à 412,47€ suite à quoi il a déclaré : « Bordel de merde, vous n’êtes qu’une bande de voleurs pompeux qui vivez de la richesse obscène des plus naïfs. Vous pouvez vous la mettre là où je pense votre addition ou la refourguer aux deux Émiratis qui sont assis derrière moi ». N’ayant pas les moyens de régler et contraint de faire la plonge pour payer sa dette, Karim C. a préféré prendre la fuite en direction de la station de métro Franklin D. Roosevelt. 5 minutes plus tard, le fugitif a été rattrapé par les forces de l’ordre et a ouvert le feu. Quelques instants après, l’homme a été abattu.

Une revendication improbable de Daech est par ailleurs apparue tardivement ; le groupe extrémiste affirme en effet que l’un de ses soldats hypothétiques a ouvert le feu dû à une addition trop salée au Fouquet’s : « Un soldat du califat a exécuté l’attaque de Paris en réponse aux tarifs excessivement élevés exercés par le restaurant du nom de Fouquet’s » apprenait-on de l’agence Amaq chargée de la propagande de l’organisation auto-proclamée. Nous l’aurons donc compris : la revendication de Daech n’est qu’opportuniste. Néanmoins, l’organisation terroriste a eu la correction de citer les vrais motifs de l’attaque, en dépit des conséquences immédiates que ces aveux peuvent avoir sur sa réputation.

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monde

Al Qods : Après avoir vu les réactions négatives sur les réseaux sociaux, Trump se rétracte

Publié

dans

trump

En reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël, Donald Trump a provoqué une vague de réprobation sur les réseaux sociaux. Partagés entre colère et indignation, les internautes n’ont pas mâché leurs mots pour dénoncer la décision américaine en faisant le pari de faire plier le président américain. Pari gagné, puisque Trump est revenu sur sa décision ce matin après avoir lu les réactions négatives suscitée par sa décision.

“Je m’excuse d’avoir été méchant”

C’est une première historique. Les réseaux sociaux ont eu raison de la réalité en faisant fléchir la position du président américain sur le statut de Jérusalem. Les commentaires réprobateurs, les filtres sur les photos de profils, les dislikes sur facebook et les unfollow sur twitter ont eu leur effet sur Donald Trump, connu pour être un utilisateur invétéré des réseaux sociaux. Très tôt ce matin, le président américain, effrayé par la chute vertigineuse du nombre de ses followers, a fait savoir par un tweet qu’il revenait sur sa décision qu’il a qualifié “d’irréfléchie”. “je m’excuse d’avoir été méchant avec les musulmans en général et les Palestiniens en particulier” a-t-il ajouté en ponctuant son tweet d’un mignon <3.

On est bon les gars !

Les internautes ne comptent pas en rester là. Grisés par cette première victoire, ils décident de poursuivre le combat sur les réseaux sociaux. “Nous avons gagné !!” commente Mohamed sur facebook, visiblement heureux d’avoir contribué à faire plier la première puissance mondiale en appliquant sur sa photo de profil un filtre “free Palestine”. La liesse est palpable aussi sur twitter où de nombreux internautes ont célébré cette rétractation historique avec le hashtag #AlQodsForever. “Nous avons remporté notre première bataille, encore quelques dislikes et nous libéreront définitivement la Palestine” écrit Sana qui semble donner à ses compagnons de guerre le nouveau mot d’ordre.

Lire la suite

Monde

Trump reconnaît Sodome et Gomorrhe comme capitales de la communauté LGBT

Publié

dans

trump

48h après avoir reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël, le président américain pousse un peu plus son délire en reconnaissant les villes bibliques de Sodome et Gomorrhe comme capitales de la communauté LGBT. Par cette déclaration, Trump se déclare en faveur de l’établissement à Sodome et Gomorrhe d’un foyer national homosexuel.

Déclaration de Trump

L’histoire est un éternel recommencement. Dans une série de tweets qui reprennent les accents de la déclaration de Balfour de 1917, le président américain a fait part de sa volonté d’aider la communauté LGBT à construire un état sur la terre de Sodome et Gomorrhe, conformément aux récits bibliques. Trump a motivé sa décision par les violences subies par la communauté homosexuelle, victime d’homophobie, partout dans le monde. Trump va même plus loin en reconnaissant d’ores et déjà les deux villes comme capitales de la communauté.

“Les Etats-unis d’Amérique envisagent favorablement l’établissement à Sodome et Gomorrhe d’un Foyer national pour les homosexuels et emploieront tous leurs efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif. Je reconnais solennellement les villes sus-citées comme capitales de ce nouvel état à constuire. Je vous serais obligé de porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération LGBT.”  fait savoir le président américain sur twitter.

La communauté LGBT rejette l’offre

L’Association internationale lesbienne et gay (ILGA) a décliné, par la voix de son secrétaire général, l’offre du président américain. “C’est bien gentil d’avoir pensé à nous, mais l’ILGA et la communauté LGBT dans son ensemble ne sauraient s’associer cette démarche qui s’apparente par bien des aspects au colonialisme”. L’ILGA rappelle à Trump que Sodome et Gomorrhe sont avant tout des villes bibliques et qu’il serait irresponsable, voire, dément de vouloir assigner la cartographie du monde aux récits religieux. “Il doit certainement y avoir dans Sodome et Gomorrhe (que les hypothèses des uns et des autres situent quelque part dans l’actuelle Jordanie) des gens. ça s’appelle en l’occurrence les Jordaniens. Désolé, mais nous ne pouvons pas voler la terre des autres. Nous ne sommes pas des sionistes”

Lire la suite