Connectez vous

Actualités

L’Algérie perd 47% de sa population suite à la « suppression » du visa sur une partie du territoire russe pour les Algériens

Publié

dans

L’information a agité la toile hier : une loi russe signée par le premier ministre Dmitry Medvedev permet aux ressortissants de 18 pays dont l’Algérie de bénéficier d’une procédure simplifiée pour l’obtention d’un visa de séjour sur le territoire de l’extrême-Est de la Russie. Suite à cette annonce, l’aéroport d’Alger Houari Boumediene a connu un pic d’affluence sans précédent ; une flopée hallucinante d’Algériens a envahi les lieux dans l’espoir de prendre la poudre d’escampette et de voguer vers d’autres horizons, manifestement plus à leur goût.

Au lendemain de ces faits, une décroissance démographique vertigineuse a été observée en métropole et partout ailleurs dans le pays. Rues désertes, absence d’encombrements, air respirable dans les administrations ; plusieurs indicateurs ont poussé le Ministère de l’Intérieur à enquêter sur cette donne, laquelle s’est révélée due à la fuite de millions d’Algériens vers la Russie la veille même. La chute de population est estimée à 47%, ce qui réduit le nombre d’habitants de l’Algérie à un peu plus de 20 millions d’individus contre quelque 40 millions 24 heures auparavant.

Rayan Sibachir est un jeune étudiant qui fait partie intégrante de cette vague de fuyards, et que nous avons pu coincer juste avant son départ pour la Russie à la sortie de son domicile à Telemly dans la capitale. Nous l’avons interrogé sur les circonstances de son départ et sa réponse fut immédiate : « je m’en vais rechercher des jours meilleurs, dans la quête d’une contrée où je peux exprimer sans oppression mes nombreux dons de la nature en espérant que la force soit de mon bord » a t-il déclaré avant d’ajouter : « j’espère réussir à convaincre les femmes de ma vie, à savoir ma mère, ma sœur et ma copine Fatima ainsi que mon père et mes deux frères à me rejoindre dans cette aventure folle afin que l’empire des Sibachir renaisse de ses cendres chez tonton Poutine ». Sur ces mots, le jeune homme pétillant de confiance a fait volte-face, baluchon sur le dos et a tiré sa révérence à son lourd passif.

De son côté, le président Russe Vladimir Poutine s’est dit ravi d’accueillir presque la moitié de la population algérienne en Russie et assure pouvoir leur offrir les commodités de vie que tout citoyen mérite, à commencer par une connexion internet décente. Affaire à suivre…

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Le gouvernement confie le dossier de la “baleine bleue” au ministère de la pêche

Publié

dans

blue-whale-challenge

Le gouvernement tire la sonnette d’alarme. Le “blue whale challenge”, ou le jeu qui pousse les adolescents au suicide, doit être banni sans plus attendre a indiqué le premier ministre Ahmed Ouyahia qui a convoqué à cet effet une cellule de crise. Réunis en conclave tôt ce matin, le chef du gouvernement ainsi que de nombreux membre de l’exécutif, sont convenus de confier le dossier au ministère de la pêche.

Loi du talion

Après l’aveu d’impuissance de la ministre des télécoms et des coupures d’internet, le gouvernement a décidé de prendre ses responsabilités et de se saisir du dossier de la baleine bleue. Plus question de bloquer l’accès au jeu par des artifices numériques, “il s’agit maintenant de s’attaquer au problème à la racine” selon le mot d’ordre du premier ministre Ahmed Ouyahia. “La baleine bleue tue nos enfants. Nous avons pris la décision d’appliquer la loi du talion : Œil pour œil dent pour dent” a affirmé le chef de l’exécutif au terme de la réunion qu’il a tenue avec plusieurs membres de son gouvernement. “Nous sommes incapables de restreindre l’accès au jeu, selon les dires même de la ministre chargée de la censure sur internet, mais cela ne nous empêchera pas d’aller chercher cette foutue baleine physiquement là où elle se trouve” a indiqué Ouyahia et de poursuivre “voilà pourquoi nous avons décidé de confier le dossier au ministère de l’agriculture et de la pêche, il aura pour mission de la chasser en haute mer dans le mois qui vient”.

C’est gros comme un poisson d’avril

Le ministère de l’agriculture et de la pêche est déjà sur le pied de guerre. 05 baleiniers ont été commandés à la Chine pour mener la traque à bien. Déployés en méditerranée, ils patrouilleront nuit et jour dans les eaux territoriales algériennes afin de mettre hors d’état de nuire la baleine bleue. Cette flotte veillera également à la sécurité des câbles internet contre les attaques de requins, selon le ministre de l’agriculture et de la pêche. Nous ne savons pas si les moyens engagés par le gouvernement sont les plus à même de venir à bout de la baleine bleu mais c’est tellement gros que ça ressemble davantage à poisson d’avril.

Lire la suite

Actualités

ⵉ ⵡ-ⴰⴽⴽⴻⵏ ⴰⴷ-ⵜ-ⵜⵟⴼⴻⵎ ⵍⴻⴱⴷⴰ ⵜⴼⴰⵕⵇⴻⵎ ⵜⴰⵎⵓⵔⵜ, ⵜⴻⴱⴹⴰ ⴰɣⴻⵕⴱⵉ, ⴰⵛⵛⴻⵕⵇⵉ

Publié

dans

algerie-gouvernement

ⵏⴻⵙⵙⴰⵡⴰⵍ-ⴰⵙⵙⴻⵏ ⵉ ⵡⵉⴷ ⵉɛⴻⴷⴷⴰⵏ
ⵉ ⵡⵉⴷ ⵢⴻⵎⵎⵓⵜⴻⵏ ɣⴻⴼ ⵍⵃⴻⵔⵎⴰ-ⵙ
ⵅⴰⵙ ⵜⴻⵜⵜⵛⴻⵜⴽⵉ ⵓⵔ ⴷ-ⴰⵙ ⴷ-ⵙⵍⴰⵏ
ⵢⴰⴽ ⵡⵉⴷ-ⴰⴽ ⵢⴰⴽ ɣⴰⴱⴻⵏ ⵢⵉⴱⵡⴰⵙ,
ⴰ ⵢⴰⵜⵎⴰ ⵡⵉ ⴷ-ⴰⵡⴻⵏ ⵢⴻⵎⵍⴰⵏ
ⵜⴰⵎⵓⵔⵜ ⴰɛⵣⵉⵣⴻⵏ ⵉ ⴽⴻⵏ ⵢⴰⵔⵃⴰⵏ
ⴰ ⴽⴻⵏ ⵉⵎⴻⵍ ⴰⵎⴻⴽ ⴰⴽ ⵉ ⵜⵜⴻⵔⴰⵏ
ⵔⵔⵓⵏⵏ-ⵜ ⵓⵍⵍⴰ ⴷ-ⵜⵊⵓⵔ ⴼⴻⵍⵍ-ⴰⵙ,

ⵢⴻⵕⵥⴰ-ⵜⵜ ⵍⴼⵉⵍ ⵉ ɛⴻⴷⴷⴰⵏ
ⵢⴻⵛⵛⴰ-ⵜⵜ ⴳⵎⴰ-ⵙ ⵉⵙ ⴷ-ⵔⵏⴰⵏ,
ⴰⴷ-ⵜⵢⴻⵏⵟⴻⵍ ⵡⵉⵏ ⵉ ⵜⵜ-ⵢⵓⵔğğⴰⵏ
ⵢⵉⵡⴻⵏ ⵓⵔ ⴷ-ⴰⵙⴻⵏ ⵉⴳⴰ ⵜⵉⵍⵍⴰⵙ,

ⵎⴽⵓⵍ ⵍɛⵉⴱ ⵍⴰ ⴷ-ⵢⴻⵜⵜⵏⵓⵍⴼⵓ
ⵢⴰⴽ ⵙⴻⴳ-ⵡⴻⵏ ⵉ ⴷ-ⵢⴻⵡⵡⵉ ⵉⵎɣⵉ,
ⵎⵉ ⴷ-ⴰⵙ ⵏⴻⵏⵏⴰ ⴰⵔ ⴰⴷ-ⴰ-ⵜⵜⴻⴼⵔⵓ
ⵣⵉɣ ⴰⵙⴰⵢⵉ ⵉɣⵍⴻⴱ ⵉⴹⴻⵍⵍⵉ,
ⵜⴰⵎⵓⵔⵜ ⵉ ⵜⴻⵕⵥⴰⵎ ⵜⴻⵜⵜⵔⵓ,
ⵓⵔ ⵜⵊⴻⴱⴱⴻⵔ, ⵓⵔ ⵜⵃⴻⵍⵍⵓ,
ⴰⵀⴰⵜ ⵜⴻⵙɛⴰ ⴷⴰɛⵡⵙⵙⵓ
ⴼⴻⵍⵍⴰ-ⵡⴻⵏ ⴰⵔⴰ ⴷ-ⵜⴻⵙⵜⴻⵇⵙⵉ

ⵢⵉⵡⴻⵏ ⵡ-ⴰⵙⵙ ⵎⴰ ⵢⴻⵀⵓⵣⴻⴷ ⵡ-ⴰⴹⵓ
ⵏⴻⴹⵎⴰɛ ⵢⵉⵙⵡⴻⵏ ⴰⴷ ⵢⴻⴳⵍⵓ
ⴰⴽⴻⵏ ⵉ ⴼⵕⴻⴹ ⴰⵔ ⴷ-ⴰ-ⵜⴻⵚⴼⵓ
ⵏⴰɣ ⴰⴽⵓⵏ ⵉⵅⴷⴰɛ ⵕⴻⴱⴱⵉ…

ⴰⵙ ⵎⵉ ⴰⴽⴽⴻⵏ ⵉ ⵎⵉ ⵜⴻⴱⴹⴰ
ⵙⴻⴽⵔⴰ ⵏ ⵡ-ⴰⵔⴳⴰⵣ ⵎⵉ ⵢⴻⴷⴷⴰ
ⵢⴻⵏⵡⴰ ɣⴻⴼ ⵜⵉⵍⵍⴻⵍⵉ,
ⵣⵉɣⴻⵏ ɣⵓⵔ-ⵡⴻⵏ ⵜⵀⴻⴳⴳⴰ
ⵍⵎⴻⵇⵙⵓⴹ ⴷ-ⵍⴻⵇⵢⴰⴷⴰ
ⵎⴰⵛⵛⵉ ⴷ-ⴰⵔⵓⵎⵉ,
ⴰⵙ ⵎⵉ ⵜⵜ-ⵜⵃⵓⵣⴰⵎ ⴷ-ⴰⵢⵍⴰ
ⵏⵓⴽⵡⵏⵉ ⵓⵍⵍⴰⵛ, ⴽⵓⵏⵡⵉ ⵢⴻⵍⵍⴰ
ⵜⴻⴳⴰⵎ-ⴰⵙ ⵉⵙⴻⵎ ⵜⵓⵔⴰ
ⴰⴽⵓⵏ ⵉⵅⴷⴰɛ ⵕⴻⴱⴱⵉ..

ⴰⵊⴰⵊⵉⵃ ⴰⵙ ⵎⵉ ⵉɛⴻⴷⴷⴰ
ⵢⴻğğⴰ-ⴷ ⵜⵉⴳⴳⵓⵊⴻⵍⵜ, ⵜⵓğğⵍⴰ
ⵍⴻğğⵔⴰⵃ ⴷ-ⵉⵎⵎⴻⵟⵟⵉ,
ⵡⵉⵏ ⵉⵔⵓⵃⴻⵏ ⵙ ⵏⵏⵉⵢⴰ
ⵢⴻğğⴰ-ⴷ ⴰⵅⵅⴰⵎ-ⵉⵙ ⵢⴻⵅⵍⴰ
ⵜⴻⴳⴳⵔⴰⵎ-ⴷ ⴰⴽ ⴽⵓⵏⵡⵉ,
ⵜⴻⵔⵔⴰⵎ ⵉ ⵛⵛⴰɛⴱ ⵚⵕⵉⵎⴰ
ⴷⴷⵓ ⵏⴰɣ ⴼⴻⴽ-ⴷ ⵏⵏⴻⴽⵡⴰ
ⵜⴻⴳⴳⴰⵎ-ⴰⵙ ⵉⵙⴻⵎ ⵍⵃⵓⵔⵢⴰ,
ⴰⴽⵓⵏ ⵉⵅⴷⴰɛ ⵕⴻⴱⴱⵉ…

ⵜⴰⵎⵓⵔⵜ ⵜⵓɣⴰⵍ-ⴰⵡⴻⵏ ⴷ-ⴰⵢⵍⴰ
ⵜⴻⵛⵛⴰⵎ-ⵜⵜ, ⴰⴽⴻⵏ ⵉ ⴷ-ⴰⵡⴻⵏ ⵢⴻⵀⵡⴰ
ⴳⴻⵔ-ⴰⵡⴻⵏ ⵉ ⴷ-ⵜⴻɣⵍⵉ,
γⵓⵔⵡⴻⵏ ⴽⵔⴰ ⵜⴻⴱɣⴰⵎ ⵢⴻⵍⵍⴰ
ⵢⵉⵡⴻⵏ ⵓⵔ ⵢⴻⵣⵎⵉⵔ ⴰ ⴷ-ⵢⵉⵏⵏⵉ ⴰⵍⴰ
ⵛⵛⴰɛⴱ ⵉⵜⵜⵡⴰⵍⵉ,
ⵜⴻⵡⵡⵉⵎ ⵜⴰⵎⵓⵔⵜ ⴷ-ⵜⵔⵉⴽⴰ
ⵡⵉ ⵏⵜⴻⵇⵏ ⴰⴷ ⵙ ⵜⵉⵏⵏⵉ-ⵎ ⴰⴽⴰ
ⵜⴻⵇⵇⴰⵔⴻⵎ-ⴰɣ,ⴷ ⵛⵜⵉⵔⴰⴽⵢⴰ
ⴰⴽⵓⵏ ⵉⵅⴷⴰɛ ⵕⴻⴱⴱⵉ…

ⵉ ⵡ-ⴰⴽⴽⴻⵏ ⴰⴷ-ⵜ-ⵜⵟⴼⴻⵎ ⵍⴻⴱⴷⴰ
ⵜⴼⴰⵕⵇⴻⵎ ⵜⴰⵎⵓⵔⵜ, ⵜⴻⴱⴹⴰ
ⴰɣⴻⵕⴱⵉ, ⴰⵛⵛⴻⵕⵇⵉ,
ⵜⴰɛⴷⴰⵡⵜ-ⵏⵏⴻɣ ⵜⴻⵏⵏⴻⵔⵏⴰ
ⵍⴰ ⵜⴻⵙⵎⴻⵏⴷⴰⴳⴻⵎ ⵉⵙⵓⴼⴰ
ⵜⴻⵣⴳⴰⵎ-ⴷ ⵉ ⵜⵉⵍⵉ,
ⴳⴻⵔ-ⴰⵏⵏⴻɣ ⵏⴻⵜⵜⴻɛⴻⵙⵙⴰ
ⵜⴻⵔⵔⴰⵎ-ⴰɣ ⵡⴰ ⵢⴻⴽⴽⴰⵜ ⵡⴰ
ⵜⴻⵏⵏⴰⵎ-ⴰɣ: ⵜⴰⴷⵓⴽⵍⵉ ⴰⴽⴰ
ⴰⴽⵓⵏ ⵉⵅⴷⴰɛ ⵕⴻⴱⴱⵉ…

ⴰⵙⵙ-ⴰ, ɣⴰⵙ ⵜⵓⴹⴻⵏ ⴰⵇⴻⵕⵓ-ⵙ
γⴰⵙ ⴰⴽⴻⵏ ⵎⴰⵣⴰⵍ ⵏⵅⵓⵚ
ⵏⴻⵔⴱⴻⵃ-ⴷ ⴰⴹⵉⵍⵍⵉ,
γⴰⵙ ⵜⵉⵎⴻⵙ-ⵏⵏⵉ ⵏ-ⵣⵉⴽ ⵜⴻⵜⵜⵏⵓⵙ
ⵢⵓɣⴰⵍ-ⴰɣ ɣⴻⵔ ⵍğğⴻⵔⵃ ⵍⵎⵓⵙ
ⵎⵉ ⵜⴻⵍⵍⴰⵎ ⴽⵓⵏⵡⵉ,
ⵏⵓⴽⵏⵉ ⵙ-ⵛⵛⴰɛⴱ ⴰⵎⴻⴳⵃⵓⵙ
ⴽⵔⴰ ⵢⴻⴹⵕⴰⵏ ⵢⵉⴷ-ⵏⴻɣ ⴷⵔⵓⵙ
ⵎⴰⵣⴰⵍ ⵏⴻⴽⴽⴰⵜⴰⵡⴻⵏ ⴰⴼⵓⵙ
ⴰɣ ⵉⵅⴷⴰɛ ⵕⴻⴱⴱⵉ

ⵍoⵓⵏⵉⵙ ⴰⵉⵜ ⵎⴻⵏⴳⵓⴻⵍⵍⴻⵜ

Lire la suite