Connectez vous

Sports

Élimination du Barça : Piqué "c'est difficile contre une vraie équipe et sans l'arbitre"

Publié

dans

La Juventus s’est qualifiée pour les demi-finales de la Ligue des Champions en mettant en échec (0-0) le Fc Barcelone au Camp Nou. Mais il faut l’avouer, les blaugranas n’ont pas été aidés par un arbitrage qui n’était pas du tout en leur faveur. Ni coup franc offert, ni carton rouge gratuit pour un adversaire, ni encore moins de penalty sifflé; Gérard Piqué et ses coéquipiers étaient logiquement furieux au coup de sifflet final.

L’international espagnol n’a pas pesé ses mots en zone mixte après la rencontre et n’a pas hésité à critiquer ouvertement l’arbitrage : “C’est scandaleux un arbitrage aussi neutre à ce niveau de la compétition. L’arbitre n’était pas pour nous, c’était flagrant. Il était juste impartial. Nous n’avons pas connu ça depuis 5 ans. Nous espérions bénéficier des mêmes faveurs arbitrales que le Real hier face au Bayern. C’est injuste, nous méritons mieux »

Pour le défenseur catalan, pas de doute possible. C’est bel et bien l’arbitre qui a fait plier la rencontre en faveur des Turinois : “On était bien mentalement, nous sommes bien rentrés dans le match. Mais les arbitres ne nous ont pas offert le moindre penlaty. Pourtant Neymar est tombé à plusieurs reprises dans la surface de réparation” Mais Piqué ne jette pas toute la responsabilité sur l’arbitrage, il reconnaît également la qualité de la Juventus : “Nous sommes tombés sur une équipe très solide. Ils ont fait un grand match. C’est clair que la Juve c’est pas le PSG. Finalement; c’est dur une remontada quand tu as une vraie équipe en face…” et sans l’aide des arbitres.

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sports

La FIFA ajoute un groupe incluant l’Algérie et l’Italie pour mettre l’ambiance

Publié

dans

tirage-au-sort

Qu’est-ce qu’une coupe du monde sans l’Algérie ou l’Italie ? La FIFA s’est rendue à l’évidence cette après-midi en ajoutant un groupe supplémentaire comprenant l’Italie, l’Algérie, le Chili et les Pays-Bas au 8 autres groupes. C’est le groupe Z, dont la principale mission est de mettre de l’ambiance dans une coupe du monde qui par l’absence de ces grandes nations du foot s’annonçait ennuyeuse.

Le tirage au sort n’a pas tenu toutes ses promesses : des groupes peu relevés, des affiches décevantes, et la présence de nombreuses équipes qui n’ont absolument aucun rapport avec le foot à l’image de l’Arabie Saoudite, l’Islande ou le Panama. De vous à moi, depuis quand le Panama joue au foot ? Les panaméens sont bons en chapeaux ou en paradis fiscaux, les Saoudiens en terrorisme et les Islandais sont bons… bon les Islandais ils sont bons en rien mais une chose est sûre : tout ce beau monde-là n’a rien à voir avec le ballon rond. Voilà pourquoi la FIFA a décidé de créer une dernière poule qui regrouperait les équipes éliminées et sans lesquelles une coupe du monde n’est pas envisageable. Le président de la FIFA estime que la coupe du monde gagnerait davantage à inclure des pays comme l’Algérie et l’Italie qu’à les exclure. “Qui mettra l’ambiance dans les tribunes ?? Qui s’affalera dans la surface de réparation à la 90e minutes pour obtenir un penalty ? Qui tiendra tête aux Allemands ? Qui se qualifiera in extremis des phases de poules pour remporter la coupe du monde ensuite” s’interroge Gianni Infantino et de pousuivre “qui agitera le drapeau algérien dans le public” avant de se raviser “Ah pour ça il y aura toujours quelqu’un, Algérie qualifiée ou pas”.

Voici les 8 groupes réguliers, plus le groupe Z :

Groupe A : Russie, Uruguay, Egypte, Arabie saoudite
Groupe B : Portugal, Espagne, Iran, Maroc
Groupe C : France, Pérou, Danemark, Australie
Groupe D : Argentine, Croatie, Islande, Nigeria
Groupe E : Brésil, Suisse, Costa Rica, Serbie
Groupe F : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud
Groupe G : Belgique, Angleterre, Tunisie, Panama
Groupe H : Pologne, Colombie, Sénégal, Japon
Groupe Z : Algérie, Italie, Chili, Pays-Bas

Lire la suite

Sports

Madjer “C’est Mamer Djabour qui a combiné le match RFA-Autriche en 82”

Publié

dans

Par

madjer

Hier en conférence de presse, le sélectionneur national s’en est violemment pris au journaliste sportif Maàmer Djebour : “taisez-vous, taisez-vous, vous êtes l’ennemi de l’équipe nationale….Je n’ai aucun respect pour vous “. Le journaliste qui avait posé une question banale au joueur Ryad Mahrez, n’a forcément pas vu l’agression venir. Étonné comme l’ensemble des personnes présentes dans le salle, Djebour a tenté vainement d’avoir des explications sur les raisons de cette violente attaque. Ce n’est que ce matin que Rabah Madjer a accepté de donner des explications sur son comportement hystérique d’hier soir.

L’histoire remonte à Gijon en 82…

Selon Madjer, Djebour et le pire ennemi de l’Algérie. Et pour cause Il serait directement impliqué dans la combine du “match de la honte” opposant l’ex RFA à l’Autriche en 82. Les deux équipes avaient alors honteusement bidouillé le match pour pouvoir se qualifier pour le second tour de la Coupe du monde au détriment de l’Algérie. Une injustice toujours pas digérée par les joueurs de 82, en particulier Rabah Madjer. Ce dernier, avoue avoir mené des enquêtes très poussées afin de dévoiler le nom du salaud qui était derrière la combine. Et il s’agit malheureusement d’un algérien, une taupe, un traître exerçant dans le journalisme sportif répondant au nom de Maàmer Djebbour…

Silence inquiétant de Djebbour

De son coté, le journaliste de la chaîne 3 n’a pas jugé opportun de réagir aux folles accusations du sélectionneur national. Il se mure depuis 24 heures dans un silence inquiétant qui laisse place aux supputations. Contactée par notre rédaction la famille du journaliste a nié toute implication de Maamer Djebbour dans cette affaire. Sur les raisons de son silence, ses proches nous ont rétorqué que conformément aux ordres de Madjer, Maamer s’est tu et qu’il attend que ce dernier l’autorise à reparler de nouveau.

Lire la suite