Les États-Unis affirment que les Algériens peuvent séjourner à Guantánamo sans visa

Publié le avril 18, 2017, 12:43
FavoriteLoadingAdd to favorites 2 mins

Après Vladivostok en Russie, les Algériens sont autorisés à visiter le camp de Guantánamo sans visa. C’est ce qu’a affirmé le porte parole de la maison blanche mardi lors d’un point de presse. “Nous avons assoupli les formalités de séjours aux Etats-unis plus exactement à Guantánamo pour les ressortissants de 7 pays” a annoncé M. Spicer, les nationalités concernées par cette faveur administrative sont l’Arabie Saoudite, le Yemen, l’Afghanistan, la Syrie, la Libye, l’Iran et l’Algérie. “Désormais il sera très simple pour les ressortissants de ces pays de séjourner dans le camp, il suffit juste d’avoir un passeport, une gueule typée, et une barbe si c’est possible, et nous nous occuperons du reste” précise le porte-parole. Plus besoin de visa, ni de forfaiture et encore moins de procédure judiciaire pour être placer dans le camp de détention. Inutile de s’encombrer avec toutes ses considérations bureaucratiques selon M. Spicer.

Le camp de Guantánamo se trouve sur la base navale de la baie de Guantánamo dans le Sud-Est de Cuba. Dans ce site touristique de haute sécurité, séjournent des personnes de différentes nationalités capturées par l’armée américaine dans les différentes opérations qu’elle mène à l’étranger (Afghanistan, Irak, etc.). La grande nouveauté avec Trump est que les Algériens qui veulent se rendre aux Etats-unis y seront directement transférés. Washington s’engage à leur délivrer une carte de séjour de 10 ans minimum.

One Comment à : Les États-Unis affirment que les Algériens peuvent séjourner à Guantánamo sans visa

  1. Souhil

    avril 18th, 2017

    Tous mes respects mais une partie est copié directement de Wikipedia:
    Le camp de Guantánamo se trouve sur la base navale de la baie de Guantánamo dans le Sud-Est de Cuba. Dans ce site touristique de haute sécurité, séjournent des personnes de différentes nationalités capturées par l’armée américaine dans les différentes opérations qu’elle mène à l’étranger (Afghanistan, Irak, etc.)

    Répondre

Laisser une réponse