Avec des scies, on refait le monde

Erdogan annonce que désormais seul le Président bénéficiera du droit de vote

1

Le dernier référendum organisé en Turquie afin de savoir si oui ou non la majorité du peuple était favorable au transfert de la quasi-totalité des pouvoirs au président, s’est soldé par une victoire du oui. Ce vote très contesté a donc permis à Erdogan de faire changer la nature du régime politique turc, le faisant passer de système parlementaire à système présidentiel. Ce changement très inquiétant menace concrètement la démocratie et la liberté en Turquie, qui s’était jusque-là imposé comme un modèle de modernité, étant l’unique pays laïque de tradition islamique.

N’aimant pas faire les choses à moitié, Erdogan a remercié ceux qui ont voté « oui », et a annoncé devant une foule de groupies en délire que le prochain scrutin qui sera organisé sera différent de tous ceux que les turcs ont connus jusque-là: « Je mettrai en place un système électoral beaucoup plus efficace, beaucoup plus simple, et beaucoup plus en phase avec la puissante et prospère dictature islamiste que je suis en train de construire: à partir du prochain scrutin et pour l’éternité, le président sera le seul truc à disposer d’une carte de vote. Bien entendu je suis très attaché à la démocratie, donc cette mesure sera votée dès le prochain référendum durant lequel je serai le seul à voter.»
Cette annonce a provoqué un tonnerre d’applaudissements dans la foule, composée exclusivement de partisans du régime d’Erdogan. Ce dernier a ensuite poursuivi: « Pour plus d’efficience et de transparence et pour éviter tout risque de fraude, il n’y aura un seul bulletin de vote de disponible. J’en profite par ailleurs pour vous annoncer que les prochains scrutins concerneront tout d’abord le rétablissement de la peine de mort envers tous ceux qui sont pas d’accord avec moi et qui n’accrocheront pas mon portrait au-dessus de leurs lits, mais aussi la construction d’un énorme sphinx à mon effigie parce que je suis vraiment trop beau gosse, la conquête du monde en ouvrant des kebabs partout, et l’envoi de femmes turques en Syrie pour tenir compagnie aux pauvres rebelles qui combattent courageusement le méchant Bachar al-Assad. »

Les partisans d’Erdogan saluent « sa détermination à ne pas céder aux complots de nazis comme Angela Merkel, et qu’en plus il est beaucoup plus sexy que ne l’était Atatürk. »

Un commentaire

  • K dit :

    Le président sera le seul “turc” (pas truc) à disposer.. 🙂
    Sinon, comme d’hab, article pleins de perspicacité et d’investigation :p
    Keep it up guys!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.