Hamadache met en garde contre le vote des femmes : “La voix de la femme est 3awra, elle ne doit pas la faire entendre”

Mus
Publié le avril 17, 2017, 12:57
FavoriteLoadingAdd to favorites 2 mins

A quelques jours des élections législatives, le sulfureux salafiste Abdelfatah Hamadache Zeraoui, un mufti intègre et droit dans sa Djellaba, a encore une fois bouleversé l’opinion publique en proclamant son énième Fatwa idiote. Le prédicateur interdit le vote de femmes aux prochaines législatives, non pas pour boycotter des élections mensongères et jouées d’avance, mais plutôt abolir la voix de la femme qui est considérée par de nombreux salafistes comme « 3awra » ce que signifie : une partie à cacher par pudeur et respect. Invité sur Ennahar TV hier soir, Hamadache n’a pas mâché ses mots : “la voix de la femme doit être impérativement cachée et bannie, les femmes se servent de leurs voix trompeuses et concupiscente pour stimuler nos pulsions sexuelles. Je suis très étonné de cette campagne qui appelle tous les algériens à voter, sema3 soutek oui mais semm3i soutek non, c’est haram, la voix de la femme 3awra, vivement les muettes » déclare –t-il. Enfin, Hamadache a conclu sa démonstration par une phrase choquante : “J’appelle les autorités à instaurer la circoncision de la langue pour les femmes, toute femme dépassant l’âge de la puberté devra être dépourvue de sa langue, source de médisance et de fitna”. Pour rappel, les femmes représentent plus de 55% de la population adulte, appeler à les priver du droit de vote c’est se mettre à dos la moitié de l’électorat, Hamadache vient de se tirer une balle dans le cul.

Mus
J’essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas

One Comment à : Hamadache met en garde contre le vote des femmes : “La voix de la femme est 3awra, elle ne doit pas la faire entendre”

  1. water water

    avril 20th, 2017

    Au Bangladesh, seules les femmes ont droit à un prix bancaire, quand à l’homme il lui faut une tutelle. Je ne sais pas si c’est la meme chose au détroit de Béring , ou sur la terre du feu, hamadadouche déconne c’est le vote de l’homme qui est Awra, de nos jours meme les tigres sont impuissants.

    Répondre

Laisser une réponse