Connectez vous
Application El Manchar

El Manchar

Rafik Saifi réagit après l’attaque contre le bus du Borussia : " Wo ist die securittät, die T7a7en ?"

Sports

Rafik Saifi réagit après l’attaque contre le bus du Borussia : " Wo ist die securittät, die T7a7en ?"

Tragique soirée européenne hier soir après les trois explosions à Dortmund, sur le trajet qui menait le Borussia à son stade. Le bus du club a été endommagé et un joueur, Marc Bartra a été blessé à une main. Dans la foulée, de nombreuses personnalités sportives, politiques et médiatiques ont apporté leur soutien et leur solidarité au club attaqué par le terrorisme qui a visiblement préféré regarder Juve-Barça. Parmi les nombreux messages de consolation, on retient celui de Rafik Saifi, ex joueur de l’équipe nationale et victime il y a 8 ans de la même tragédie, ou presque. Depuis Alger, Saifi est intervenu en duplex sur la chaîne allemande ZDF, choqué, il a préféré intervenir en allemand et n’a pas cessé de répéter ces trois mots : ” Wo ist die securittät, die T7a7en ?”, ” Wo ist die securittät, die T7a7en ?”, ” Wo ist die securittät, die T7a7en ?”, cette phrase mythique déjà utilisée lors du caillassage de l’équipe nationale au Caire, littéralement traduite par : win rahi la sécurité ya thahna ? a bouleversé l’opinion publique allemande. Philosophiquement parlant, cette question « Saifienne » a largement dépassé l’intérêt de « Qu’est-ce que les lumières ? » d’Emmanuel Kant ou la question de l’être chez Martin Heidegger. Saifi fondateur du courant « Thahnisme » a complètement bousculé les lois de l’existentialisme en Allemagne, de nombreux institut ont déjà manifesté leur souhait de l’accueillir afin de débattre sur l’interprétation de sa question existentielle, serein, il nous livre quelques précisions : » Win rahi la sécurité ya thahna relève de la certitude de l’existence de certains « Thahna » qui sont les ennemis de la sécurité dans un idéal métaphysique. Bref il nous faudra des heures, voire des jours pour que vous compreniez cela » déclare le footlosophe algérien. Par ailleurs, plusieurs jeunes algériens, exhortent l’état à établir un pont aérien Alger-Dortmund afin de soutenir l’équipe injustement attaquée, un « Oum Dourman 2 » serait sur le point de se produire. A suivre….

Mourra bien qui rira le dernier !

Cliquez pour commenter

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

En haut