Attaque chimique en Syrie : La France menace Bachar Al Assad d’éteindre la tour Eiffel demain soir

Nazim Baya
Publié le avril 06, 2017, 5:10
FavoriteLoadingAdd to favorites 2 mins

Le président français François Hollande a dénoncé un “crime de guerre” en Syrie après l’attaque chimique présumée contre la ville de Khan Cheikhoun, selon un communiqué de l’Elysée diffusé à l’issue d’un Conseil de Défense. Le chef d’Etat français, qui avait dénoncé hier “la responsabilité” du régime de Bachar el-Assad dans cette attaque, a “appelé à une réaction de la communauté internationale à la hauteur de ce crime de guerre”, selon ce communiqué.

Plus tard dans la journée, Hollande s’est exprimé devant la presse dans ces termes “Je condamne fermement l’attaque chimique de Khan Cheikhoun et je demande à Al Assad de partir tout de suite, sinon je condamne une deuxième fois”

Lors du Conseil des ministres, le président de la République a rappelé la nécessité de prendre des sanctions contre le régime de Damas “nous avons éteint la tour Eiffel une nuit en soutien à la ville d’Alep en décembre dernier, je pense qu’il est temps que nous l’éteignions pour au moins deux nuits de suite parce qu’une ligne rouge vient d’être franchie. Et si ça continue on l’éteindra encore et encore jusqu’à ce que le régime syrien cesse définitivement de massacrer des civils”. Demain et après demain soir, le monument parisien sera éteint en protestation contre le dictateur syrien. ça ne le fera certainement pas partir mais peut-être que ça le fera réfléchir un peu, explique le porte-parole à l’Elysée.

Nazim Baya
Je suis un garçon sans importance collective, tout juste un individu.

Laisser une réponse