Avec des scies, on refait le monde

Air Algérie crée son propre service de dépannage-avion en plein air

1

12 mars : Un vol d’Air Algérie décollant d’Alger en direction de Sétif fait demi-tour en raison d’un problème technique.
Le même jour, deux autres vols de la même compagnie en partance pour Paris ont été annulés à la dernière minutes pour un mauvais verrouillage du train d’atterrissage, pas plus tard qu’hier, le vol AH 3018 reliant Alger à Istanbul, a dû revenir sur Alger hier après deux heures de vol, suite à un problème technique. Ce n’est plus Air Algérie, c’est Air Boomrang.

A l’instar de ses retards, la compagnie nationale fait face désormais à un dysfonctionnement d’ordre, la navigabilité de sa flotte et pour y remédier, on sort les gros moyens : Un service de dépannage –avion inédit sera opérationnel dès le mois prochain, une « flotte dépanneuse » composée de 200 avions remorqueurs transportant des ingénieurs des techniciens et du matériel aéronautique veillera à la navigabilité des vols et garantira leurs arrivées aux destinations annoncées. Mohamed Abdou Bouderbala, PDG d’Air Algérie estime qu'” avec ce nouveau service, une panne au ciel, sera rapidement réglée par les équipes dépanneuses” “c’est une première mondiale, vous devriez en être fiers” déclare-t-il.

Par ailleurs, en faisant les premiers tests de dépannage, Air Algérie a rencontré un autre souci, les avions dépanneurs arrivent tous avec 2 heures de retard. Alors, ne faut-il pas régler d’abord le problème des retards ?

Un commentaire

  • water water dit :

    c’est dingue, autant utiliser la flotte de dépannage –avion comme flotte Air Algérie, d’autant plus que cette dernière ne possède pas 200 avions.
    Dans ce bled, on gratte son oreille gauche avec sa main droite en utilisant une clef.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.