Connectez vous

Politique

Bagarre pour la liste FLN à Annaba : Tliba a bouffé cinq militants

Publié

dans

tliba

tliba
« Militer au FLN tue ! » C’est le constat déplorable que vient de faire la ligue des droits de l’homme suite aux violences à répétition perpétrées par les militants du « parti des Moudjahidine », ces derniers sont prêts à tout pour endosser le costume XXL de député, quitte à s’entretuer.

24 heures seulement après la violente bagarre qui a éclaté au siège de la Mouhafada du FLN à Tiaret, se soldant par le décès d’un militant quinquagénaire, un 2ème combat de « dinosaures » est survenu ce matin au siège local du premier parti algérien à Annaba. La bagarre s’est déclenchée entre la tête de liste le député poids-lourd Bahaa Eddine Tliba et les 10 autres militants qui n’ont pas trouvé de place dans la liste électorale pour afficher leurs noms, la photo de Tliba aurait pris toute la surface, a-t-on auprès de notre correspondant à Annaba.
Le bilan de cette querelle est beaucoup plus tragique : Tliba a réussi à manger cinq candidats antagonistes, âgés entre 40 et 60 ans, ces derniers s’étaient vivement opposés à son accaparation de l’affiche électorale, il a ensuite entamé trois autres avant l’arrivée de la police qui les a sauvés de justesse.

Selon des témoins oculaires, les cinq militants ont demandé le retrait de Tliba afin que leur parti puisse engager 25 candidats à sa place, ce dernier aurait crié sur un ton menaçant : “Floutez-moi la paix ! Sinon je vais vous bouffer !”. Les militants, ayant pris la menace de Tliba au second degré, n’imaginait guère que le fauve parlait au sens propre, ils continuent leur protestation et soudain le drame : Baha Eddine sort son couteau suisse et ses couverts en métal qui ne quittent jamais ses poches et commence à bouffer les cinq malheureux un par un, Mohamed Hobrane secrétaire local du parti, a vu la scène et ne s’en remet toujours pas : “Je l’ai vu de mes propres yeux, il les a avalés comme on avale des fruits secs, et heureusement pour les trois autres la police est arrivée à temps, c’est invraisemblable” nous confie-t-il, meurtri.

Tliba est arrêté par la police et a été contraint à prendre un laxatif afin que les enquêteurs puissent identifier les corps des victimes, selon un médecin légiste, les cinq militants ont été avalés sans être mâchés ni broyés, donc, « il ya de fortes chances que “Mr Tliba les chie vivants”

Annonce
6 comments

6 Comments

  1. Kamal

    mars 12, 2017 à 5:50

    Elle est bonne, mais il faut être à l’accueil des 5 avalés quand ils sortiront pour recueillir leur impressions : ils auront visité un député FLN de «l’intérieur». Ce qui est mieux que la découverte de l’eau dans le château-d’eau de Boumerdès.

  2. Nesma Nassima

    mars 14, 2017 à 4:47

    Il ne manquait plus que ces Ogres au sein de ce Parti du FLN ? Les Algériens sont vraiment Dupes et Moutons de la battoirs pour voter ce Parti de la Corruption .

  3. hippone

    mars 16, 2017 à 9:38

    Quand les éléphants se battent c’est l’herbe qui en pâti.

  4. water water

    mars 16, 2017 à 4:05

    Il faut une assemblé pour Tliba seul , une dexieme chambre, pour le reste dont le corp est japonais ,avec mission de premouvoir le programme vive Tliba.

  5. ababsia soraya

    avril 12, 2017 à 11:06

    la liste FLN mené par talai et tliba se nomme “foursane annaba”!!!!!je ne crois pas qu’il trouvera un cheval à sa taille.

    • mansor

      juillet 22, 2017 à 5:48

      il lui faudra un mammouth LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Ould Abbas “une délégation d’Aliens est venue pour demander au président de se présenter à un 5e mandat”

Publié

dans

Par

alien

La NASA a de quoi être bouche bée si elle venait à entendre la dernière déclaration du SG du FLN, Djamel Ould Abbas. Ce dernier, et lors d’un point de presse improvisé en marge d’une visite dans une mouhafadha à Tébessa, a consacré un large temps de son intervention devant les militants de son parti à l’énumération des « réalisations grandioses de son Excellent, monsieur le président de la République » durant ses 19 ans à la tête du pays.

Il a notamment rappelé, comme à son habitude, le rôle de Bouteflika dans le rétablissement de la paix en Algérie, après 10 ans de guerre contre le terrorisme. Et selon lui, il est aussi celui qui a redonné la belle image de l’Algérie à travers le monde en la remettant sur le devant de la scène internationale. Ould Abbas a en outre réaffirmé que le président a redoré le blason économique de l’Algérie et a permis aux algériens de vivre beaucoup mieux qu’il y a 20 ans en accédant à des produits de consommation dont ils rêvaient seulement avant.
Pour lui donc, il est tout à fait normal et légitime que le président puisse se présenter à un 5ème mandat, synonyme de stabilité et continuité de la grande œuvre entamée en 99.

« Il est donc tout à fait normal, confirme Ould Abbas, d’entendre de larges couches de notre population appeler le président à se présenter à un 5ème mandant. D’ailleurs, dans toutes les villes que je visite en ce moment, il y a des foules en liesse qui appellent le président à continuer son œuvre. » Il ajouté également, devant la grande stupéfaction des présents, mais qui ont néanmoins applaudi longuement : « je vais vous faire une confidence, hier, tard dans la soirée, une délégation d’Aliens venue de la 7ème galaxie interstellaire a atterri dans les jardins de la résidence du président, Zéralda. Elle a pu rencontrer le président, qui malgré l’heure tardive a tenu à les recevoir. Eh bien, savez vous ce que la délégation est venue faire ? elle est venue tout simplement demander au président de se présenter à un 5ème mandat, car, selon eux, et grâce à son charisme, il a pu aussi rétablir et maintenir la paix intergalactique depuis son arrivée au pouvoir. »
On a vraiment sous-estimé notre président…

Lire la suite

Politique

Découvrez la photo du seul candidat capable de battre Bouteflika en 2019

Publié

dans

mort

A un an de la présidentielle, tous les observateurs s’accordent à dire que la mort reste le seul candidat sérieux capable de faire barrage à Bouteflika en 2019.

Lire la suite