Now Reading
Algérie Telecom confie à un groupe de Harragas la réparation du câble sous-marin "sur leur chemin"

Algérie Telecom confie à un groupe de Harragas la réparation du câble sous-marin "sur leur chemin"

Avatar
Harragas

Harragas
Des perturbations sur le réseau Internet seront ressenties durant la période du 10 au 20 mars, à cause d’un câble sous-marin à nouveau endommagé, a indiqué hier un communiqué d’Algérie Télécom. L’entreprise publique précise que ce câble à fibre optique est posé au large de la méditerranée entre Annaba et Marseille à 500 mètres de profondeur, les premières tentatives de réparation des ingénieurs et techniciens d’Algérie Télécom ont toutes échoué, vu la délicatesse de l’opération. Si tout le monde s’est mis à paniquer, ce n’est pas le cas de Mme Houda-Imane Feraoun, ministre de la communication qui a vite trouvé une solution : « Vous êtes des incapables, cette partie de la mer est traversée chaque jour par nos valeureux Harragas qui n’ont peur de rien, ils connaissent ses entrailles et ses abysses par cœur, libérez vos techniciens et contacter le prochain zodiac, il partira dans une heure de Annaba » crie-t-elle à l’adresse du PDG de l’entreprise, Tayeb Kebbal.
Ce bon plan a visiblement mis tout le monde d’accord, les cadres d’Algérie Telecom ont pris attache avec 15 Harragas qui s’apprêtaient à prendre le large à minuit depuis Annaba. Ces derniers ont aussitôt accepté la proposition d’AT, en échange d’une rémunération de 500 euros pour chacun d’entre eux. Ils ont une mission -après une petite séance de formation in situ : réparer le câble, qui est sur le chemin de croisade à 105 Km de Marseille. Hamza, Harraga, se réjouit pleinement de cette opération qui lui a permis, de manière assez étrange, de décrocher son premier job en Algérie : « C’est incroyable, j’ai 25 ans et je n’ai jamais travaillé pour mon pays, et maintenant quand je décide de le quitter pour de bon, on me sollicite enfin de faire quelques chose d’utile et rémunéré, bref, c’est tout bénéf pour nous, même si ça vient un poil en retard » nous confie-t-il.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top