Connectez vous

Politique

Un rapport de Greenpeace révèle que l'air en Chine est moins toxique que les discours des hommes politiques algériens

Publié

dans

ouyahia

ouyahia

La célèbre ONG écologiste Greenpeace vient de publier un rapport qui dresse un tableau effrayant de la pollution de l’air dans les grandes villes chinoises. D’épais smogs de pollution se forment en effet fréquemment dans diverses zones de ce pays, rendant la visibilité et la respiration très difficiles, et contraignant les autorités à arrêter la circulation et à annuler de nombreux vols, voire à fermer des usines. Les concentrations en particules fines correspondent à 50 fois le seuil fixé par l’OMS, ce qui cause de nombreuses maladies au sein de la population chinoise.

 

Toutefois, Greenpeace relativise la toxicité de l’air chinois après avoir remarqué que l’air algérien était nettement plus nocif. Aucun smog de pollution n’a pourtant été observé à l’oeil nu. Après s’être rendue sur place pour des analyses, une équipe de scientifiques appartenant à l’ONG a pu déterminer l’origine de ce nuage invisible mais fortement toxique, comme mentionné dans cet extrait du rapport:

« Grâce à nos instruments pointus, nous avons pu remarquer que plus nous étions proches de bâtiments appartenant à des institutions politiques, comme les ministères ou le parlement, et plus les émissions de particules toxiques étaient fortes. Nous avons définitivement confirmé cette observation en nous rendant à un discours d’Ouyahia et à un autre d’Ould Abbès. Une fois dans la salle, nos appareils se sont affolés, et nous avons commencé à suffoquer, à avoir la nausée et à tousser. Le stagiaire était tout pâle et a même crié « Vive Bouteflika! » en courant avec le drapeau algérien sur le dos. Nous avons du quitter les lieux en urgence.

Un pic d’émissions toxiques a été enregistré lorsque Ouyahia a évoqué le complot de la Main Etrangère, et un autre lorsque Ould Abbès a affirmé que le Président Bouteflika se portait bien. »

 

L’équipe de Greenpeace a préféré arrêter l’expérience en annulant l’analyse de l’air qu’elle devait effectuer lors d’un discours de Hamadache, « pour éviter de détruire les appareils et de mourir asphyxiés par sa diarrhée verbale », lit-on sur le rapport.

L’ONG a toutefois fait savoir que les organismes d’une grande partie des algériens semblaient s’être adaptés à ces toxines mais présentent de graves symptômes comme le wantotrisme, la chita, l’intolérance, l’absence de remise en question de soi et l’écoute obsessionnelle des chansons de Mazouni.

 

Ces études ont mené à la conclusion selon laquelle l’air en Algérie était plus toxique et plus dangereux qu’en Chine. Pour y remédier, Greenpeace suggère de fermer les institutions politiques algériennes, de la même manière que la Chine a fermé des usines.

Annonce
3 comments

3 Comments

  1. Rétroliens : Un rapport de Greenpeace révèle que l’air en Chine est moins toxique que les discours des hommes politiques algériens – | salimsellami's Blog

  2. water water

    mars 16, 2017 à 5:27

    Dans la prochaine réunion mondiale sur l’écologie, les américains exige le controle des discours politiques Algériens qui polluent l’orbite géostationnaire avant de parler diminution de son énergie charbon qui pollue l’atmosphère.

    • mansor

      juillet 22, 2017 à 5:52

      elle est bonne celle là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Ould Abbas “une délégation d’Aliens est venue pour demander au président de se présenter à un 5e mandat”

Publié

dans

Par

alien

La NASA a de quoi être bouche bée si elle venait à entendre la dernière déclaration du SG du FLN, Djamel Ould Abbas. Ce dernier, et lors d’un point de presse improvisé en marge d’une visite dans une mouhafadha à Tébessa, a consacré un large temps de son intervention devant les militants de son parti à l’énumération des « réalisations grandioses de son Excellent, monsieur le président de la République » durant ses 19 ans à la tête du pays.

Il a notamment rappelé, comme à son habitude, le rôle de Bouteflika dans le rétablissement de la paix en Algérie, après 10 ans de guerre contre le terrorisme. Et selon lui, il est aussi celui qui a redonné la belle image de l’Algérie à travers le monde en la remettant sur le devant de la scène internationale. Ould Abbas a en outre réaffirmé que le président a redoré le blason économique de l’Algérie et a permis aux algériens de vivre beaucoup mieux qu’il y a 20 ans en accédant à des produits de consommation dont ils rêvaient seulement avant.
Pour lui donc, il est tout à fait normal et légitime que le président puisse se présenter à un 5ème mandat, synonyme de stabilité et continuité de la grande œuvre entamée en 99.

« Il est donc tout à fait normal, confirme Ould Abbas, d’entendre de larges couches de notre population appeler le président à se présenter à un 5ème mandant. D’ailleurs, dans toutes les villes que je visite en ce moment, il y a des foules en liesse qui appellent le président à continuer son œuvre. » Il ajouté également, devant la grande stupéfaction des présents, mais qui ont néanmoins applaudi longuement : « je vais vous faire une confidence, hier, tard dans la soirée, une délégation d’Aliens venue de la 7ème galaxie interstellaire a atterri dans les jardins de la résidence du président, Zéralda. Elle a pu rencontrer le président, qui malgré l’heure tardive a tenu à les recevoir. Eh bien, savez vous ce que la délégation est venue faire ? elle est venue tout simplement demander au président de se présenter à un 5ème mandat, car, selon eux, et grâce à son charisme, il a pu aussi rétablir et maintenir la paix intergalactique depuis son arrivée au pouvoir. »
On a vraiment sous-estimé notre président…

Lire la suite

Politique

Découvrez la photo du seul candidat capable de battre Bouteflika en 2019

Publié

dans

mort

A un an de la présidentielle, tous les observateurs s’accordent à dire que la mort reste le seul candidat sérieux capable de faire barrage à Bouteflika en 2019.

Lire la suite