Enrico Macias autorisé à visiter l’Algérie sur Google Earth

Mus
Publié le février 17, 2017, 2:49
FavoriteLoadingAdd to favorites 2 mins

Les dernières déclarations d’Emmanuel Macron sur la colonisation de l’Algérie par la France ont fait rejaillir la nostalgie de l’un des plus célèbres pied-noir, le chanteur Enrico Macias.
Plus de cinquante ans après son départ de Constantine, sa ville natale, Enrico qui a presque tout accompli dans sa vie, n’a qu’un seul rêve maintenant : visiter l’Algérie, son pays d’origine. L’artiste est interdit de sol par l’état algérien en raison de ses soutiens excessifs et démesurés à l’armée israélienne et ses déclarations pro-colonialistes, il ne perd pas espoir néanmoins et lance son énième appel : “Ma fin est proche, à 79 ans il ne me reste plus qu’à revoir mon pays, embrasser la terre qui m’a vu naitre , Lai Lai Lai Lai” déclare le pied–noir
La réponse du consulat d’Algérie à Paris est glaçante : “Le retour d’Enrico Macias demeure toujours impossible, pour l’état algérien, une autodestruction nucléaire est plus tolérable au retour du chanteur, par contre, on n’exclut pas une visite virtuelle sur internet via le logiciel Google Eeath, la visualisation de l’Algérie est accessible et avec une excellente résolution et des photos satellites récentes, Enrico pourra même revoir le tamis de sa tante Fatima qui lui servait à préparer le couscous” estime le consul.

Pour rappel, le chanteur a déjà tenté de rejoindre clandestinement l’Algérie en 2015. Tentative avortée par les garde-côtes qui l’ont intercepté au large d’Annaba pour tentative de «harraga».

Mus
J’essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas

4 Comments à : Enrico Macias autorisé à visiter l’Algérie sur Google Earth

  1. Bensalem

    février 17th, 2017

    IL DEVRAIT ETRE FIER, IL N’A QU’A VOIR LA TRANCHE QU’IL SE PAIE !

    Répondre
  2. Mounir

    février 17th, 2017

    Un sioniste reste un sioniste mais pour une visite de 15 jours on peut s’en passé qu’il vienne passé un court séjour et c’est tout

    Répondre
  3. Houari

    février 18th, 2017

    Il faut avoir un visa pour explorer la vesion intégrale de Google Earth

    Répondre
  4. carraro patricia

    février 19th, 2017

    je comprend les raisons de l’Algérie, mais en même temps je ne peux m’empêcher d’être triste pour Enrico Macias. il veut revoir la terre qui l’a vu naitre est je trouve ça normal ! parfois il faut savoir pardonner.

    Répondre

Laisser une réponse