Connectez vous

Médias

Les poissonniers décident de ne plus utiliser le journal El Hayet pour emballer leurs marchandises

Publié

dans

poissonnier

Personne ne veut plus du quotidien arabophone El Hayet, même pas les poissonniers. Tombé en totale disgrâce après avoir repris un canular du Gorafi, le journal qui comptait déjà peu ou pas des lecteurs se trouve aujourd’hui boycotté par ses plus fidèles abonnés : les légumiers, les poissonniers et les ménagères. C’est ainsi que dans un communiqué publié aujourd’hui, la corporation des poissonniers d’Algérie a fait savoir qu’elle n’utiliserait plus le papier journal El Hayet pour emballer ses marchandises.

“Ce journal que nous avons jusque-là soutenu financièrement en achetant ses par pile de 10 kilos, nous a foutu la honte internationale. Aussi, avons-nous décidé de ne plus en faire usage.” explique la puissante association corporative. Dans la foulée, les légumiers ont annoncé qu’ils emboîteraient le pas à leurs camarades poissonniers en décidant de bannir définitivement El Hayet. “Regardez-moi ces tomates, ne sont-elles pas si belles, et ces aubergines, comment qu’elles sont si gracieuses et si réussies, comment pouvez-vous imaginer une seule seconde que nous acceptions que ces sublimes légumes soient souillés au contact d’un torchon comme El Hayet ?” estime Rabah, marchand de légumes ambulant, à bord de son DFSK. Ce boycott massif peut se révéler fatal pour la rédaction du journal dont le lectorat ne dépasse pas le cercle de la rédaction elle-même. Pire encore, même le rédacteur en chef d’El Hayet ne lit pas El Hayet. Ceci explique comment le canular du Gorafi s’est retrouvé en une du journal.

Du coté des ménagères, les avis ne diffèrent pas. Nombreuses sont celles qui refusent de se servir du quotidien pour essuyer leurs carreaux. Une décision qui ne risque pas de compromettre leur travail domestique, puisque même si elles ont éliminé El Hayet, force est de constater qu’entre Ennahar, Echourouk ou El Bilad, elles sont encore l’embarras du choix

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Médias

Anus Ramhani répond à DZ Joker et Anes Tina par un podcast intitulé “راني طحان”

Publié

dans

anus ramhani

Le directeur général du groupe de presse El Himar, M. Anus Ramhani a répondu aux deux « podcasteurs » Anes Tina et DZ Joker qui l’ont attaqué dans deux vidéos publiées respectivement le 17 et le 23 du mois en cours. Dans un podcast mis en ligne sur Youtube, Anus Ramhani charge à son tour les deux podcasteurs en assumant totalement le mauvais rôle qu’on lui attribue, en l’occurrence celui de “chiyate”

C’est avec un texte truffé de punchlines, que le directeur d’El Himar s’est attaqué à Dz Joker et Anes Tina. Dès la première phrase, Anis Ramhani annonce la couleur en affirmant “راني طحان” (je suis méprisable). Il balaie ainsi d’un revers de main les accusations portées contre lui par une majorité d’Algériens et assume de fait sa condition de larbin au service du pouvoir en place. Pire encore, il s’enorgueillit et en fait un motif de fierté en se targuant de “brosser sans relâche” moyennant “des tranches de cachir” généreusement offertes par Saïd Bouteflika. Anis Ramhani n’oublie de menacer ouvertement de boycotter les programmes, notamment des caméras cachées, produites par les deux podcasteurs à l’avenir. Enfin, le chiyate autoproclamé de Saïd termine sa battle en invitant ses adversaires à reconnaîtrela chita qu’ils estiment être une pratique infamante comme un hobby à part entière.

Voici -en exclusivité- la réponse d’Anus Ramhani :

راني طحان؛ نضرب الشيتة وناكل البنان

راني طحان؛ نحب بوتفليقة وال-FLN

راني طحان؛ إيه راني طحان نقولها و نعاود

غرت ميني وقيل ؟ يا خو عاند ولا تحسد

مللاثنين الخميس بلا حبسة نشيت

وحتى الويكاند لهاذاك لي راهو ميت

ما نعرف لا موسم لا عيد لا عواشير

أنا عليا الشيتة و السعيد عليه الكاشير

راني طحان؛ راني معاك يا لي راك زعفان

ونتايا يا وسمك لي راك تكلاشي

هاد الرمضان غير اوبلي كاميرا كاشي

الواعرا نتاعي صح ماشي مخدومة

يملا غير ريح و حط رجليك فالما

راني طحان؛ يا وسمك أزعف ولى أقعد

كيما نتا تحب تكلاشي أنا نحب نقود

 

 

Lire la suite

Médias

Rai Sport sollicite Bencheikh pour fustiger l’équipe d’Italie après son élimination

Publié

dans

Par

ben-cheikh

Au lendemain de l’élimination historique de l’équipe d’Italie en barrage de la coupe du monde, la presse italienne se déchaîne. “Honteux”, “catastrophique”… Les joueurs de la Squadra Azzura ainsi que leur sélectionneur sont violemment attaqués depuis hier soir pour cette humiliation. L’Italie, grande nation du foot, manquera son premier mondial depuis 1958, un coup de tonnerre qui s’abat sur tout un peuple.

Les médias ne sont pas allés trop loin

Selon le plus puissant média italien, Rai, la presse italienne est assez clémente avec les responsables de ce désastre. Pratiquant un journalisme professionnel, les chaînes de TV généralistes ou sportives n’arrivent pas à s’en prendre violemment à leur équipe nationale: “aucun dérapage, aucune insulte, pas de diffamation, et pourtant on aurait dû. La presse est trop tendre et n’est pas à la hauteur de cette déconfiture” déplore Alessandro Tinati, directeur du groupe Rai. Le puissant milliardaire envisage donc de faire appel au spécialiste des clashs TV et des critiques diffamatoires, l’inventeur du foot et l’inventeur de la critique, Ali Bencheikh : “Je viens de lui envoyer son billet d’avion. Il sera présent ce soir sur la Rai Sport, dans sa nouvelle émission sei tutto bene per niente (ntouma ge3 ma kayen walo) il sera secondé par Paolo Rossi, joueur emblématique et champion du monde en 82” précise Tinati, qui justifie son choix en montrant des vidéos de Ali Benchikh entrain de fustiger tout le monde : “Même Messi et Cristiano ne trouvent pas grâce aux yeux de cet homme, ce fauve de la critique et la médisance a même osé affirmer que Captain Madjed ne mérite pas sa place dans le dessin animé portant son nom. C’est l”analyste idéal” conclut-il, confiant.

Bencheikh prépare un discours cinglant

La rédaction d’El Manchar a pu rejoindre l’inventeur du foot à son domicile. En train de préparer ses valises pour Rome, Alilou nous a dévoilé en exclusivité quelques perles et punshlines qu’il va prononcer ce soir pour flageller l’équipe italienne : “Le sélectionneur on dirait un chauffeur de bus, il a la tête d’un chauffeur de bus, ouallah il n’a rien avoir avec le football, ce mec. Il peut conduire les joueurs de Turin à Vérone, dans un bus mais pas en Russie, pas en Russie. Et les joueurs avec leurs maillots bleus, et leurs grosses têtes, ce n’était pas les Azzurris mais les Schtroumpfs. Ce n’est pas possible, ils n’ont pu marquer un seul but, même l’Algérie aurait fait mieux…je ne dirai pas plus, plein de surprises vous attendent, rendez-vous ce soir à 20h sur la Rai, ciao »

Lire la suite