Avec des scies, on refait le monde

Hamadache : « Aïd el Hob (Saint-Valentin) ça devrait être comme Aïd El Adha, mais avec des femmes à la place des moutons »

1

Célébrée par certains, décriée par d’autres, la Saint-Valentin est fêtée un peu partout dans le monde chaque 14 Février. Considérée tantôt comme une fête à la gloire de l’Amour, tantôt comme une fête commerciale, elle fait souvent couler de l’encre en Algérie où elle est considérée comme une fête impie contraire aux « valeurs » et aux « traditions » de notre société.

Désirant connaitre l’avis d’un éminent penseur et intellectuel algérien, nous nous sommes rapprochés de Abdelfatah Hamadache afin qu’il nous éclaire de son savoir et lui avons ainsi demandé son opinion sur la Saint-Valentin, également connue sous le nom de « Aïd el Hob » dans les pays arabophones.

« Je suis un grand fan de l’Amour, j’adore ça, et je pense que Aïd el Hob est une fête noble qui a été corrompue par les mécréants avec leur chocolat et leurs roses rouges de tapettes. » a-t-il répondu, «Il faut garder en tête qu’à l’origine, Aïd el Hob était très similaire à Aïd el Adha. Nous devrions donc renouer avec les véritables traditions, et fêter Aïd el Hob de la même façon que l’on Aïd el Adha, à la différence près que ce sera avec des femmes à la place des moutons. Ben oui, pourquoi pensez-vous comme l’appelle AÏD el Hob bande de gros malins?!»

Surpris par autant d’ouverture d’esprit de la part de Hamadache, dont nous attendions qu’il rejette en bloc l’idée même de la Saint-Valentin, nous l’avons sollicité pour plus de détails: « Mais oui c’est clair, en sacrifiant votre femme pour la Saint-Valentin, vous êtes sûr que vous serez bien le dernier homme qu’elle n’aura jamais connu, et le dernier qu’elle aura vu avant de voyager sereinement vers l’Au-delà où elle vous attendra pleine de gratitude et plus amoureuse que jamais. Vous serez liés pour l’éternité. C’est un peu comme Roméo et Juliette, sauf qu’il n’y a qu’elle qui clamse, mais bon c’est un détail. C’est la plus belle preuve d’amour que vous pourriez lui faire! Et pour faire d’une pierre deux coups, ça permet d’éviter d’avoir trop de chieuses qui nous emmerdent sur Terre.»
Il faut toutefois suivre un rituel rigoureux: « Vous devez la sortir quelques minutes pour la promener et lui faire découvrir un peu le quartier, mais en niqab, on est cool mais faut pas abuser. Si vous avez plusieurs femmes, il faut lui dire que c’est elle que vous avez choisi de sacrifier cette année car elle a été la plus exemplaire. Elle doit également être en excellente santé pour le sacrifice, donc n’oubliez pas de l’emmener chez le vétérinaire avant. Et bien entendu, il faut utiliser un couteau très aiguisé, et s’y prendre avec tendresse et sensualité. On est des gentlemen avant tout messieurs!»

Selon le lover salafiste, les algériens commencent à renouer progressivement avec le véritable Aïd el Hob. « Ceux qui veulent déstabiliser notre nation qualifient cela de violences envers les femmes, mais ils ne comprennent rien à notre culture, ils ne comprennent pas que ce sont des démonstrations d’amour et ne comprennent pas la poésie qui s’en dégage. Je vais faire une fatwa pour régler ça. », avant de conclure: « Et d’ailleurs si vous n’avez pas de femme, n’ayez crainte: je compte démarrer mon élevage de masse dans quelques mois. Ce sera des femmes garanties soumises, dociles, obéissantes, silencieuses, pucées et vermifugées. Je vous ferai des promotions pour Aïd el Hob. Vive l’amour! » a-t-il conclu.

Un commentaire

  • water water dit :

    Ce hamadouche doit prendre une douche, avec les mariages HH et FF, il y a ni fete de aid adha ni fete de l’amour, je ne sais pas, on entend, droit de divorse pour tout le monde, peut etre que la fete de l’amour reviendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

El Manchar