Now Reading
L'appel à la grève largement suivi par les chômeurs sur tout le territoire national

L'appel à la grève largement suivi par les chômeurs sur tout le territoire national

Avatar

Si parmi les commerçants, seuls les bougiotes ont répondu à l’appel à la grève lancé sur les réseaux sociaux contre la la loi de finances, il n’en va pas de même pour les chômeurs. Plus nombreux, plus solidaires, ils ont été des millions à ne pas rejoindre le travail qu’ils n’ont pas (et qu’ils n’auront probablement pas de sitôt) ce matin. D’après le syndicat algérien des sans emploi et des sans piston, le taux de gréviste parmi les chômeurs aurait atteint les 100%. Le porte-parole du mouvement a fait savoir que les principales revendications de la contestation portent avant tout sur l’emploi, la loi de finances ne concernant pas cette catégorie sociale puisque son pouvoir d’achat est déjà nul. « Nous voulons du travail, et nous comptons poursuivre notre grève jusqu’à ce que nous obtenions satisfaction » a-t-il déclaré dans un communiqué publié dans la presse.
« Grève illégale »
L’UGTA a dénoncé « cette grève » la qualifiant d' »illégale », en estimant que ses motifs n’étaient « pas convaincants et avaient des considérations politiques ». L’union a mis en garde contre les parties occultes qui incitent les chômeurs à faire la grève afin de porter atteinte à la sécurité et à la stabilité du pays ». Le Secrétaire général de l’UGTA, Sidi Said, a appelé tous les chômeurs à faire preuve de responsabilité pour faire prévaloir le dialogue et à ne pas céder à de tels agissements, précisant que son syndicat « est mobilisée pour faire taire tous ceux qui veulent déstabiliser le pays ».

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top