Quelques heures après l’attentat ayant visé l’ambassadeur russe en Turquie et s’étant soldé par la mort de ce dernier, l’opinion publique mondiale parle d’éventuelles représailles de la part de la Russie sur la Turquie, voire de prémices d’une « Troisième Guerre Mondiale ». La Turquie est en effet indirectement responsable de la mort de l’ambassadeur, car n’ayant pas correctement assuré sa protection, d’autant plus que la Russie et la Turquie ont antérieurement connu des tensions diplomatiques récentes.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, a donc appelé au téléphone son redouté homologue après avoir été extrait tant bien que mal de sous son lit, où on l’entendait « pleurer et appeler sa maman », d’après des sources très sûres. La discussion aurait duré de longues minutes, pendant lesquelles le président russe n’aurait prononcé aucun mot, se contentant d’écouter les explications d’Erdogan. Le Kremlin rapporte qu’Erdogan se serait justifié en affirmant qu’il « avait piscine pendant l’attentat contre l’ambassadeur », puis d’ajouter afin de prouver sa bonne foi « wallah Monsieur Poutine! ». Il lui aurait d’ailleurs envoyé en guise de preuve, une photo de lui à la piscine portant brassards, bonnet de bain, maillot-slip et bouée en forme de canard.
Un alibi qui ressemble étrangement à celui souvent utilisé par les personnes qui n’ont aucune envie de sortir avec vous, ou d’assister à votre anniversaire par exemple. « Une simple coïncidence », affirme la diplomatie turque.
Vladimir Poutine, non convaincu par ces explications, compte se rendre dès demain en Turquie et en Syrie seul à dos d’ours afin d’en découdre personnellement avec les responsables de cet assassinat. Un mouvement de panique massif et sans précédent se serait déclenché dans toute la région, créant une nouvelle crise migratoire à l’annonce de sa venue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Restez informés en gardant le sourire.

Vous pourriez aussi aimer

Ben Cheikh "Belloumi avait le niveau de Messi. Et moi j'étais meilleur que Belloumi. Wel fahem yefham"

L’analyste sportif et ancien joueur de la « mythique » équipe de…

Benyoues "Il faut non seulement dire Son Excellence mais aussi رضي الله عنه en parlant de Bouteflika"

Dans une interview accordée au magazine Le Brosseur, l’ancien ministre Amara Benyounes…

Marine Le Pen salue la décision de Gaïd Salah interdisant le drapeau algérien

Décidément, Ahmed Gaïd Salah n’a pas seulement perdu le nord, il a…

Le ministère de la santé recommande la consommation de bromure anaphrodisiaque pour accompagner le retour d'Internet en Algérie

Il y a dix jours l’Algérie vivait sa période la plus sombre,…