Avec des scies, on refait le monde

Étude du FMI: Si elle était appliquée aux députés, la loi de finances permettrait aux Algériens d’économiser 91 kg sur la masse de Baha Tliba

2

Fustigée de toute part, que ce soit au sein du peuple qu’au niveau de l’opposition fantoche, la loi de finances 2017 a reçu un soutien aussi inattendu que bienvenu de la part du Fonds Monétaire International.

Cet organisme, connu pour être en charge de l’organisation mondiale du pillage des pays du Sud par ceux du Nord (pour ne pas employer un terme plus vulgaire cher à son ex président DSK), a en effet salué le vote récent des députés Algériens. Une étude macroéconomique, présentée en support à cet appui, démontre notamment que si elle était appliquée au niveau de l’Assemblée nationale, la loi de finance permettrait aux Algériens de réaliser des économies substantielles sur le train de vie et la masse adipeuse de nombreux députés, Baha Tliba représentant à lui tout seul près de 53% de ces gains. Mieux, si elle était étendue à l’ensemble du gouvernement, l’austérité permettrait aux Algériens de se financer l’un des meilleurs systèmes de santé et d’éducation au monde.

Aux dernières nouvelles, le gouvernement n’a toujours pas réagi à l’annonce des résultats de l’étude du FMI. Les députés bénéficient quant eux, en ce moment, de leur séjour mensuel spécial détente au Club des Pins, duquel ils ne devraient rentrer qu’à la fin du mois de décembre, pour ensuite s’attaquer à d’éreintantes séances de siestes qui risquent fort de s’éterniser jusqu’à la fin de l’hiver. On ne risque donc pas d’avoir des nouvelles de leur part avant le début de l’été, période où ils entament habituellement un congé mérité de 6 mois.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

El Manchar