En train de lire
L'avenue des Champs-Elysées à Paris rebaptisée boulevard du Gouvernement Algérien

L'avenue des Champs-Elysées à Paris rebaptisée boulevard du Gouvernement Algérien

Avatar

Après l’inauguration du boulevard Abdelaziz Bouteflika à Bamako hier, voilà que la célèbre avenue des Champs-Elysées est rebaptisée à son tour au nom du gouvernement algérien. Une reconnaissance pour les membres de l’exécutif qui n’ont jamais lésiné sur les moyens pour s’offrir les beaux appartements de cette venue mythique. Les Sellal, les Bouchouareb et les Saidani ont tout acheté ou presque, à tel point que la mairie de Paris a tenu à leur rendre hommage en rebaptisant l’avenue à leur nom. Comme boulevard Abdelmalek SELLAL-Abdessalem BOUCHOUAREB-Amar SAADANI-Cherif RAHMANI était trop long pour tenir sur une seule plaque, la Mairie de Paris a préféré le nom symbolique de boulevard du gouvernement algérien.

La droite crie au scandale

très prompte à réagir dès qu’il s’agit de rendre hommage à des personnalités algériennes, la droite a vivement critiqué « la complaisance avec laquelle la gauche cède une partie du patrimoine national Français à des ministres algériens pour s’attirer les faveurs d’Alger ». Anne Hidalgo a vite rappelé qu’il ne s’agit pas de « rendre hommage » ni encore moins de « céder la plus belle avenue au monde aux Algériens ». « L’avenue des Champs-Elysées ne change pas de nom, c’est juste un acte notarié attestant que cette rue appartient à ces gens qui, faut-il le rappeler, possèdent la majorité des immeubles de l’avenue » précise la Maire de Paris.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut