Vous êtres en train de lire
Poutine pris d’une crise de fou rire de trois jours en apprenant que Hollande menace de le traîner devant la CPI pour crimes de guerre en Syrie.

Poutine pris d’une crise de fou rire de trois jours en apprenant que Hollande menace de le traîner devant la CPI pour crimes de guerre en Syrie.

Avatar

C’est une polémique qui enfle depuis quelques jours dans les milieux diplomatiques internationaux, et pour cause, le président François Hollande a ouvertement accusé la Russie, Vladimir Poutine à sa tête et son allié, Bashar Al-Assad d’avoir commis des crimes de guerre en bombardant aveuglément, la ville syrienne d’Alep.
Ces accusations ont été proférées lors d’un entretien accordé par le président français à la chaine française TMC et diffusé lundi 10 octobre. Dans cet entretien, Hollande indique qu’il hésitait à recevoir le président Russe qui devait venir en visite officielle en France, le 19 octobre prochaine, en raison des crimes de guerre perpétrés à Alep.
Allant plus loin, Hollande a même brandit la menace de traîner le président russe devant la cour pénale internationale (CPI) pour cette même accusation. Le même jour, Vladimir Poutine, en apprenant cette déclaration et cette menace, est entré dans une crise de fou rire qui a duré trois jours sans interruption, selon les proches du président russe. En effet, selon un de ses collaborateurs, Poutine a éclaté de rire dans son bureau et n’arrivait plus à se calmer. Au départ, tout son staff rigolait avec lui, mais au bout de quelques minutes, alors que tout le monde commence à se calmer, il est le seul à continuer à rire aux larmes, à chaque fois qu’il relit la petite note qui lui avait été préparée par son cabinet et dans laquelle il était informé de cette accusation.
Ce n’est que 72h plus tard qu’il a pu retrouver son calme et, fait inédit, Poutine prend le téléphone et appelle son homologue français pour lui dire en française bien sûr : « merci François ! ça faisait longtemps que je n’avais pas autant rigolé ».

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Aller en haut