Connectez vous

Politique

Sellal propose à Saidani et Belkhadem de régler leur différend sur FIFA 17

Publié

dans

sellal

Absent pendant des mois de la scène politique pour des raisons obscures, Amar Saidani, le secrétaire général du FLN est de retour et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il tire sur tout ce qui bouge. Ses cibles privilégiées ? Abdelaziz Belkhadem et le général Toufik. Accusant le premier d’être le “gros caca boudin de la France”, le deuxième d’avoir “actionné le militant Rachid Nekkaz pour perturber les élections de 2014” et d’être “derrière les graves événements qui ont secoué la wilaya de Ghardaïa” entre autres. L’ancien chef du gouvernement a rejeté les accusations de Amar Saidani, qualifiant son discours de “sale”. Il a déclaré que le SG du FLN “ne sait que diffamer et insulter”, l’invitant à apporter des preuves à ses déclarations.

Face à cette interminable guéguerre niveau bac à sable, le gouvernement a tenu a réagir pour mettre fin à cette mascarade médiatique, et c’est Abdelmalek Sellal qui s’est porté volontaire pour régler le problème. Le premier ministre a proposé à ses deux compères de régler leur différend une bonne fois pour toute sur une partie de FIFA 2017, la célèbre simulation virtuelle de football. Les concernés, séduits par cette proposition, ont de suite affiché leur désaccord encore une fois, et pour cause, les deux veulent jouer avec la même équipe (l’Équipe de France), Abdelmalek Sellal a tenu à les rassurer en précisant que c’était un jeu vidéo et qu’ils pouvaient choisir de jouer avec la même équipe.

Le match sera diffusé demain à 20h30 sur l’ENTV et sera commenté par Hafid Derradji.

Annonce
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Ould Abbas “une délégation d’Aliens est venue pour demander au président de se présenter à un 5e mandat”

Publié

dans

Par

alien

La NASA a de quoi être bouche bée si elle venait à entendre la dernière déclaration du SG du FLN, Djamel Ould Abbas. Ce dernier, et lors d’un point de presse improvisé en marge d’une visite dans une mouhafadha à Tébessa, a consacré un large temps de son intervention devant les militants de son parti à l’énumération des « réalisations grandioses de son Excellent, monsieur le président de la République » durant ses 19 ans à la tête du pays.

Il a notamment rappelé, comme à son habitude, le rôle de Bouteflika dans le rétablissement de la paix en Algérie, après 10 ans de guerre contre le terrorisme. Et selon lui, il est aussi celui qui a redonné la belle image de l’Algérie à travers le monde en la remettant sur le devant de la scène internationale. Ould Abbas a en outre réaffirmé que le président a redoré le blason économique de l’Algérie et a permis aux algériens de vivre beaucoup mieux qu’il y a 20 ans en accédant à des produits de consommation dont ils rêvaient seulement avant.
Pour lui donc, il est tout à fait normal et légitime que le président puisse se présenter à un 5ème mandat, synonyme de stabilité et continuité de la grande œuvre entamée en 99.

« Il est donc tout à fait normal, confirme Ould Abbas, d’entendre de larges couches de notre population appeler le président à se présenter à un 5ème mandant. D’ailleurs, dans toutes les villes que je visite en ce moment, il y a des foules en liesse qui appellent le président à continuer son œuvre. » Il ajouté également, devant la grande stupéfaction des présents, mais qui ont néanmoins applaudi longuement : « je vais vous faire une confidence, hier, tard dans la soirée, une délégation d’Aliens venue de la 7ème galaxie interstellaire a atterri dans les jardins de la résidence du président, Zéralda. Elle a pu rencontrer le président, qui malgré l’heure tardive a tenu à les recevoir. Eh bien, savez vous ce que la délégation est venue faire ? elle est venue tout simplement demander au président de se présenter à un 5ème mandat, car, selon eux, et grâce à son charisme, il a pu aussi rétablir et maintenir la paix intergalactique depuis son arrivée au pouvoir. »
On a vraiment sous-estimé notre président…

Lire la suite

Politique

Découvrez la photo du seul candidat capable de battre Bouteflika en 2019

Publié

dans

mort

A un an de la présidentielle, tous les observateurs s’accordent à dire que la mort reste le seul candidat sérieux capable de faire barrage à Bouteflika en 2019.

Lire la suite