Le nouveau sélectionneur national, Milovan Rajevac, a raté son prepière sortie face au Cameroun et il promet de rectifier le tir en novembre prochain contre le Nigeria, l’autre sérieux concurrent de l’EN dans la course à la qualification au Mondial russe. « On est déçu d’avoir perdu deux points. On pense déjà au match du Nigeria. Le temps presse et on doit corriger nos lacunes pour avoir une meilleure équipe face au Nigeria et à la CAN 2017. On fera tout pour mettre une équipe beaucoup plus forte pour les prochaines échéances », a déclaré Rajevac en conférence de presse.

« Il ne faut pas oublier que nous n’avons pas aligné notre équipe-type ce soir. Nous n’étions pas au complet, il y avait beaucoup d’absents. Je pense à Mandi, Bentableb et à Zeffane. », a indiqué Rajevac qui avait apparemment oublié que Mehdi Zeffane était bel et bien présent sur la pelouse ce que les journalistes n’ont pas manqué de lui faire observer. “Oui, mais Zeffane c’est comme s’il n’était pas là. Il était transparent comme de l’eau de roche” fait-il remarquer.

« Nous avons eu beaucoup de problèmes sur le côté droit, là où Zeffane justement faisait sa petite sieste. Les Camerounais ont beaucoup utilisé ce côté sans que ça l’empêche finalement de roupiller. », souligne le nouveau patron des Verts, qui promets de faire les changements qu’il faut pour affronter le Nigeria avec une équipe plus solide “Au mois de novembre Mandi sera remis de sa blessure, Feghouli et Brahim -en tout cas je l’espère -auront plus de temps de jeu dans leurs clubs respectifs, et Zeffane sera définitivement replacé par un plot. Je pense qu’avec cette dernière solution, notre défense sera beaucoup plus efficace” a-t-il précisé.

Nazim Baya
Je suis un garçon sans importance collective, tout juste un individu.

Laisser une réponse

  • Date de publication