La chanteuse de rai Warda Charlomanti, vient de créer le buzz sur les réseaux sociaux en postant une vidéo et des photos de sa fête de mariage. Si l’annonce de son mariage avec un jeune homme (paix à son âme), se suffit à elle même pour faire l’effet d’une bombe, l’Adele algérienne ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. Pour célébrer le jour le plus heureux de sa vie, Wardati Charlomanti, adepte des looks extravagants, est apparue vêtue d’or de la tête aux pieds. Portant un énorme lustre en or massif sur la tête et une tenue qui s’apparente plus à une armure d’éléphant de guerre indien, toujours en or massif. En comptant sa parure, l’interprète de “ou ya3tih” a totalisé un poids net de 3500 tonnes d’or ! En incluant son poids, la nouvelle mariée a eu besoin d’un semi-remorque comme véhicule de cortège et d’une grue pour la faire rentrer dans la salle des fêtes.

Cette concentration d’or a fini tout naturellement par attirer l’attention du Conseil Mondial de l’Or (World Gold Council), qui a dû revoir son classement des réserves mondiales d’or. Avec 3500 tonnes de plus, L’Algérie vient de gagner 22 places au classement mondial, et se place devant l’Allemagne et juste derrière les États-Unis. Grâce à cette masse importante d’or, Warda Charlonmanti vient de mettre l’Algérie à l’abri pour un long moment, mais les experts redoutent le voyage de noce de la chanteuse qui va trimbaler ces tonnes d’or un peu partout dans le monde, qui devront mettre à jour ce classement au grès des déplacements de nos deux tourtereaux.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Eric Zemmour fait une tentative de suicide en découvrant qu’il est d’origine algérienne

Le polémiste très français, Eric Zemmour, a tenté de mettre fin à…

La fille cachée de Louisa Hanoun et de Ali Belhadj devenue ministre aujoud'hui

C’est une histoire tellement farfelue que si quelqu’un l’aurait conté il y…

Quiz : Êtes-vous “أيادي خارجية”

La main de l’étranger peut se cacher dans chacun de nous. Depuis…