En train de lire
Sommet de l'OPEP : L'Iran, l'Arabie Saoudite et Chakib Khelil refusent de diminuer leurs productions

Sommet de l'OPEP : L'Iran, l'Arabie Saoudite et Chakib Khelil refusent de diminuer leurs productions

Avatar

Pas d’accord en vue sur le pétrole au Forum international de l’Energie à Alger.
L’Organisation des pays exportateurs de pétrole s’est donné rendez-vous pour une réunion informelle sur un éventuel gel des niveaux de production pour doper les prix. Mais les membres semblent divisés. Tandis que l’Algérie plaide pour un plafonnement de la production, l’Iran, l’Arabie Saoudite et l’ancien ministre de l’énergie algérien, Chakib Kheliln refusent catégoriquement de la diminuer. Selon Chakib Khelil, une production de moins de 2 millions barils/jour ne suffirait pas à entretenir sa femme, ses deux enfants et son caniche. « Moi, mon pétrole je le vends même à 2 dollars, il n’est pas question que je réduise ma production. Voyez plutôt avec les autres » déclare-t-il à la presse.
Rappelons que Chakib Khelil détient la troisième plus grande réserve de pétrole au monde après le Venezuela et l’Arabie Saoudite. Une réserve qu’il a constitué quand il était ministre de l’énergie de l’Algérie en raccordant le pipeline de Hassi Berkine aux conduites d’eau de ses maisons au Texas, au Maryland et à Alger. La légende raconte que ce n’est pas l’eau mais du pétrole qui coule des robinets de sa maison. Il a intégré l’OPEP en tant que membre à part entière (au même titre que les autres pays) en 2014.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut