Now Reading
Viande de l’Aïd putréfiée : l'enquête conclut que ce sont "دعاوي" Brigitte Bardot

Viande de l’Aïd putréfiée : l'enquête conclut que ce sont "دعاوي" Brigitte Bardot

Avatar

Annoncée dimanche 18 septembre, l’enquête diligentée par la gendarmerie nationale pour connaître les causes de la putréfaction de la viande de moutons sacrifiés à l’occasion de l’Aïd-el-Adha a livré ses résultats. Les enquêteurs sont quasi-certains : C’est Brigitte Bardot qui est derrière ce phénomène étrange de « la viande verte ».
Le rapport détaillé de l’enquête révèle le procédé par lequel l’ancienne actrice a réussi à gâter la chair tendre de nos doux agneaux. « L’étude histologique des tissus musculaires prélevés sur 123 carcasses avariées a révélé la présence d’anathèmes diffus dans toute la trame des fibres striées de la viande » peut-on lire dans le rapport. « L’origine et la provenance des anathèmes ont pu être identifiées grâce à l’analyse de l’effet Vavilov-Tcherenkov. D’après les données que nous avons pu récolter, ces ondes négatives ou d3aoui char comme on dit chez nous ont été émises depuis la France ». « Il semble que la source émettrice, que nous avons pu localiser grâce à une haleine de chacal très caractéristique, soit la bouche de Brigitte Bardot. » poursuit le rapport.
Les enquêteurs ont également souligné la portée réduite des « vœux méchants » de l’ex pin-up. « Le phénomène a été signalé notamment à Alger, Boumerdès, Chlef, Constantine et Blida. Le nombre de moutons touchés par la malédiction n’est pas élevé : sur 4,5 millions de bêtes sacrifiées durant l’Aïd, seules « quelques centaines ou milliers » sont concernées par l’anomalie. Mais comme dit l’adage ‘da3wa bla dnoub fi moulaha doub’ et la tronche ratatinée de Brigitte Bardot est là pour le confirmer » conclut le rapport.
avec Walid Baghdad

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Scroll To Top