En train de lire
L'ONU propose d’envoyer des Casques Bleus pour assurer la sécurité dans les stades algériens

L'ONU propose d’envoyer des Casques Bleus pour assurer la sécurité dans les stades algériens

Avatar

Il y a quelques mois, la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) annonçait officiellement qu’elle retirait les policiers des stades de foot algériens et qu’elle ne s’occuperait plus des questions de sécurité dans ces lieux. La décision avait soulevé un tollé et une vague d’indignations de la part des clubs, de la ligue et de la FAF qui y voyaient là, une décision dangereuse aux conséquences très lourdes. Selon cette décision, il revenait aux clubs et à la ligue de football professionnel ainsi qu’à la FAF d’organiser les questions de sécurité dans les stades. La police resterait quant à elle, dehors pour garantir des conditions de sécurité normales.
Avec le début du championnat 2016-2017, les retombées de cette décision n’ont pas tardé à se voir. Dès les 1ères rencontres, des violences ont éclaté à l’intérieur des stades, entre les supporters et l’on a enregistré de nombreux dégâts et des dizaines de blessés parmi les supporters. Ce phénomène de violence n’a rien de nouveau puisque depuis plusieurs années, et à chaque rencontre de football, les mêmes faits surviennent et les suites sont toujours fâcheuses. Même sur le terrain, la violence entre les joueurs, les staffs des clubs ou envers le corps arbitral sont de notoriété ; presque aucune rencontre n’échappe à un épisode de violence qui conduit parfois à la mort (rappelons-nous le cas du défunt camerounais Albert Ebossé). Bien que la DGSN soit revenu sur ça décision récemment, en redéployant des éléments dans les tribunes, les violences n’ont pour autant pas cessé. Emu et choqué par tous ces faits et incidents, l’organisation des nations unies s’est réunie en urgence en début de semaine afin d’examiner les solutions possibles à même de faire cesser tout cela et rétablir l’ordre dans les stades. Après plusieurs heures de débats animés, une résolution portant le numéro 44-24 a été proposée à l’adoption des membres du conseil. Cette résolution propose d’envoyer des troupes de Casques Bleus onusiens dans tous les stades algériens afin d’assurer la sécurité et le maintien de l’ordre, aussi bien dans les tribunes, entre les supporters, que sur le terrain, entre les joueurs. Il s’agit aussi, selon cette résolution, d’assurer la sécurité du corps arbitral et des organisateurs des rencontres dont la vie est régulièrement menacée. Parallèlement à cette action de maintien de l’ordre, les troupes des Casques Bleus vont assurer une mission de formation spécifique aux corps de sécurité algérienne qui pourra reprendre le relais dès la saison prochaine. L’Algérie ne s’est pas encore prononcée sur la question. Mais sa réponse est attendue dans les prochains jours.

© 2021 El Manchar. Tous droits réservés.
Revenir en haut