Le lundi 19 septembre 2016, le président français dont la cote de popularité tend vers le zéro absolu François Hollande, s’est vu décerner le prix de « l’homme d’État mondial de l’année » par l’organisme Appeal of Conscience. Il s’agit d’une fondation new-yorkaise créée par le rabbin Arthur Schneier en 1965, et qui se décrit comme «une fondation interconfessionnelle faite d’hommes d’affaires et de chefs religieux promouvant la paix, la tolérance et la fin des conflits ethniques».

L’organisation a annoncé lui avoir remis le prix pour « son leadership dans la sauvegarde de la démocratie et de la liberté dans un moment d’attaques terroristes et pour sa contribution à la stabilité et la sécurité mondiale». Devant la stupéfaction, l’étonnement voire l’agacement suscités par cet évènement, des experts en relations internationales et stratégies ont donc tenté de prendre contact avec le leader d’Appeal of Conscience afin d’en savoir plus sur cette remise de prix pour le peu intrigante au vu du bilan du président français, autant en politique intérieure qu’extérieure.

Visiblement embarrassé et sous pression, il décida de se confier à ses interlocuteurs: « Alors en réalité voilà, on s’était réunis avec le jury pour trouver ZE homme d’Etat de l’année, principalement en se basant sur les oeuvres des potentiels lauréats en faveur de la paix et pour la tolérance. Sauf que ce soir là, Michael avait apporté un fardeau de bon vin, du coup on a un peu trop picolé… C’est embarrassant mais on était complètement bourrés, et du coup on a fini par tirer au sort le gagnant avant de danser à la queue leu-leu sur du Patrick Sébastien… On pensait qu’après avoir récompensé Nicols Sarkozy en 2008 on ne pouvait pas faire pire. Mais on s’était trompés: on a fait bien pire. »

Ces aveux apportent bien des explications, des personnes totalement sobres et dotées de tous leurs moyens ne pouvant évidemment pas récompenser un tel tas d’excréments. Aux dernières nouvelles, ce dernier aurait d’ailleurs jeté le trophée après avoir réalisé qu’il n’était pas en chocolat.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

En prison, Ali Haddad réalise son rêve : Devenir professeur de Latin

Sa vie a été rythmée par les marchés publics et les barils…

France : Le gouvernement algérien appelle à la cessation des violences : “Nous avons un Noël à fêter à Paris”

La contestation des gilets jaunes se poursuit en France pour le quatrième…

Alger barricadée : la wilaya évoque un risque d’effondrement de la capitale

Stupéfaction à Alger ce matin : des clôtures pour chantier ont été…