Il l’a baptisée « Hal-WArbat ©», cet ambitieux algérois, fort de son expérience personnelle avec plus de 100 paires d’écouteurs démêlées, vient de découvrir un filon juteux qui permettra de créer plus de 1000 emplois à temps plein et de défaire plus de 2 000 000 paires d’écouteurs par an.

L’investissement est rudimentaire, et les employés, essentiellement des hittistes reconvertis, travaillent en freelance à partir de leurs lits et de leurs murs, ils ne se déplacent que pour récupérer ou remettre leurs écouteurs aux clients.

Le jeune PDG, qui se compare un peu à Zuckerberg, nous a avoué qu’il arrivait à certains employés de baisser les bras, mais qu’au lieu de les virer, il leur fournissait quelques douceurs opiacées pour recouvrer leur concentration.

Ce fervent défenseur du commerce équitable, nous a indiqué, qu’hormis les bénéfices directs de réduction du chômage, cette petite entreprise permettra de réduire les cas d’ulcères et de déprimes dus à la frustration de l’enchevêtrement des fils indénouables. Il ambitionne d’agrandir la société pour dénouer les câbles des appareils électroménagers et même d’ouvrir une filiale pour défaire les nœuds des mauvais sorts.

Inscrivez-vous à notre Newsletters

Restez informé, ne ratez plus aucun article d'El Manchar !

Vous pourriez aussi aimer

Eric Zemmour fait une tentative de suicide en découvrant qu’il est d’origine algérienne

Le polémiste très français, Eric Zemmour, a tenté de mettre fin à…

La fille cachée de Louisa Hanoun et de Ali Belhadj devenue ministre aujoud'hui

C’est une histoire tellement farfelue que si quelqu’un l’aurait conté il y…

Quiz : Êtes-vous “أيادي خارجية”

La main de l’étranger peut se cacher dans chacun de nous. Depuis…